Le 12 juin dernier, un homme a tuĂ© par balles cinquante personnes dans l’enceinte du club pour homosexuels The Pulse, Ă  Orlando, en Floride. L’identitĂ© du terroriste a Ă©tĂ© rapidement rĂ©vĂ©lĂ©e. Il s’agit d’un amĂ©ricain, d’origine afghane, nommĂ© Omar Mateen qui aurait jurĂ© allĂ©geance Ă  l’État islamique. Que s’est-il passĂ© rĂ©ellement au Pulse ? Quelles seront les consĂ©quences de cette attaque terroriste et qui en seront les principaux bĂ©nĂ©ficiaires ?

Avant tout, nous devons noter que l’évĂ©nement a eu un Ă©norme effet mĂ©diatique. Cinquante personnes tuĂ©es, c’est un nombre important, mais c’est aussi le nombre quotidien moyen des victimes du terrorisme au Proche-Orient. Les tueries de masse de chrĂ©tiens ou de musulmans chiites au Proche-Orient par des terroristes de l’État islamique ne provoquent pas la mĂȘme hystĂ©rie dans les mĂ©dias occidentaux. Pour quelle raison ? Parce que ceux qui travaillent dans les mĂ©dias et ceux qui les possĂšdent ne sont ni des chrĂ©tiens, ni des musulmans chiites. Les sodomites sont plus proches d’eux. Plus mĂȘme, les sodomites, hier mĂ©prisĂ©s, sont devenus un groupe privilĂ©giĂ© en Occident. Les occidentaux sont devenus plus sensibles aux problĂšmes de l’identitĂ© sexuelle et de genre. De ce fait, les terroristes utilisent cette propension occidentale afin de dĂ©terminer la cible qui aura le plus grand impact mĂ©diatique. Dans cette attaque, il n’y a rien d’accidentel. C’est de la mĂȘme maniĂšre qu’avaient agi les assassins dans l’affaire Charlie Hebdo. En tuant des journalistes, ces vaches sacrĂ©es du monde occidental, ils s’étaient attaquĂ©s Ă  l’idĂ©e mĂȘme de la libertĂ© d’expression. En novembre 2015, Ă  Paris, ils avaient attaquĂ© l’image du mode de vie europĂ©en hĂ©doniste en s’en prenant Ă  des jeunes et Ă  des bobos. Le cas d’Orlando est similaire et ne doit pas, de ce fait, ĂȘtre considĂ©rĂ© comme l’acte d’un loup solitaire aliĂ©nĂ©.

L’auteur de la tuerie d’Orlando n’est pas un terroriste musulman Ă©vident. Il a travaillĂ© dans la plus importante sociĂ©tĂ© militaire privĂ©e (la britannique G4S qui a une succursale aux États-Unis et qui est trĂšs proche des services de renseignement britanniques et amĂ©ricains), ce qui lui donnait accĂšs Ă  des armes variĂ©es. Le FBI l’avait interrogĂ© Ă  plusieurs reprises, la derniĂšre fois une semaine avant qu’il ne passe Ă  l’acte. Toutes ces circonstances rendent possibles une provocation programmĂ©e dont le but pourrait ĂȘtre l’intensification de la prĂ©sence militaire yankee au Proche-Orient, avec comme excuse le fait de « combattre le terrorisme ». L’idĂ©e du « choc des civilisations » est renforcĂ©e par cette attaque de mĂȘme que celles de la solidaritĂ© israĂ©lo-amĂ©ricaine et de la nĂ©cessitĂ© d’une forte prĂ©sence amĂ©ricaine au Proche-Orient.

Les mĂ©dias ont prĂ©sentĂ© cet acte comme la fusillade ayant causĂ© le plus de morts dans l’histoire des États-Unis. En rĂ©alitĂ©, la fusillade ayant causĂ© le plus de morts dans l’histoire des États-Unis fut le massacre de Wounded Knee, oĂč l’armĂ©e yankee tua 300 indiens lakotas, hommes, femmes et enfants. En ce qui concerne la population blanche, la fusillade ayant causĂ© le plus de morts dans l’histoire des États-Unis fut celle de Waco, en 1983, oĂč 70 personnes furent tuĂ©es par les agents du FBI. En rĂ©alitĂ©, c’est le gouvernement amĂ©ricain qui abat ses citoyens en masse, pas les terroristes.

Le seul bĂ©nĂ©ficiaire actuel de cette attaque terroriste est la communautĂ© gay. Le monde entier a pris le deuil des morts d’Orlando. Cependant, la personnalitĂ© du terroriste semble trĂšs Ă©trange car il a Ă©tĂ© rĂ©vĂ©lĂ© qu’il Ă©tait lui-mĂȘme un sodomite et que ce n’était pas la premiĂšre fois qu’il se rendait dans ce club. Mais les politiciens, et en tout premier lieu le prĂ©sident Obama, ont dĂ©crĂ©tĂ© que le crime avait Ă©tĂ© motivĂ© par la haine et le rejet de l’homosexualitĂ©. AprĂšs cette attaque, s’opposer Ă  la promotion de la sodomie et dĂ©fendre les valeurs traditionnelles, incluant celle de la famille, est devenu plus difficile. Les mĂ©dias sont prĂȘts Ă  mettre sur le mĂȘme plan la dĂ©fense des valeurs chrĂ©tiennes et le soutien du terrorisme. Ainsi, le rĂ©sultat immĂ©diat du massacre est un accroissement de la propagande gay et de la stigmatisation des valeurs traditionnelles.

La tragĂ©die d’Orlando sera utilisĂ©e pour faire la promotion de l’idĂ©ologie du genre dans le monde entier. Les mĂ©dias libĂ©raux entourent d’un halo de martyr les homosexuels qui y sont morts. De ce fait, les libĂ©raux offrent Ă  leur public et au reste du monde un faux choix : soit l’idĂ©ologie du genre, le « marxisme culturel », l’ultra-libĂ©ralisme et la sodomie, soit l’extrĂ©misme islamique et la terreur.

La Floride est un État oĂč les lois concernant les armes Ă  feu sont les plus libĂ©rales et un autre rĂ©sultat prĂ©visible de cette fusillade sera la demande d’un durcissement du contrĂŽle de la dĂ©tention d’armes, cela indĂ©pendamment du fait qu’un criminel employĂ© par la plus importante sociĂ©tĂ© militaire privĂ©e du monde Ă©tait autorisĂ© Ă  porter des armes non seulement aux Etats-Unis, mais aussi dans les pays les plus autoritaires de la planĂšte. Les autres consĂ©quences possibles de la fusillade sont le renforcement des services de sĂ©curitĂ© de l’État et une surveillance accrue des citoyens par le gouvernement, le tout justifiĂ© par la prĂ©vention du terrorisme. Cela n’a rien de logique quand on se souvient que Omar Mateen avait Ă©tĂ© interrogĂ© par le FBI et qu’il Ă©tait, de ce fait, surveillĂ© par celui-ci. Mais qui se soucie de la logique quand le comportement humain est manipulĂ© par les impulsions venant des mĂ©dias ?

Cette attaque terroriste, au final, est le plus sĂ©rieux dĂ©fi qu’ont Ă  surmonter les DĂ©mocrates et ceux qui ont votĂ© pour Bernie Sanders ou Hillary Clinton. Donald Trump, en utilisant le drame pour dĂ©nigrer ses opposants et pour faire la promotion de ses idĂ©es sur l’immigration issue des pays musulmans, a amĂ©liorĂ© sa position dans les sondages. L’annonce que le tueur Ă©tait Ă  la fois un islamiste et un homosexuel vivant dans la haine de soi (une chose possible dans le monde post-moderne) joue contre les DĂ©mocrates gay-friendly et islamophiles. Mais, si la vague terroriste continuait jusqu’à l’automne et, par exemple, se terminait par un massacre encore plus horrible, cela pourrait donner un prĂ©texte Ă  Obama pour dĂ©clarer l’état d’urgence et pour repousser les Ă©lections.

Source : Katehon.com dirigé par Alexandre Douguine

(Traduction Christian Bouchet).

Alexandre Douguine est un thĂ©oricien politique russe, ancien enseignant Ă  l’UniversitĂ© de Moscou. Ses travaux sont pris en compte dans les milieux politiques russes ainsi qu’aux États-Unis oĂč ses idĂ©es sont analysĂ©es attentivement. Il est le leader du mouvement international Eurasien. Ses principaux livres, traduits en français, sont disponibles aux Editions Ars Magna et Avatar Editions.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.