Pie XII a annoncĂ© le triomphe de l’Église au XXIe siĂšcle « malgrĂ© la prĂ©sence du premier AntĂ©christ » ! Est-il possible que ce premier AntĂ©christ prenne la place du Pape afin d’abuser les chrĂ©tiens ?

C’est ce qu’a vu une autre mystique, Maria Valtorta, dont les ouvrages ont reçu l’assentiment de Pie XII. Elle dĂ©finissait l’AntĂ©christ en ces termes : « Il connaĂźtra l’orgueil aprĂšs l’humilitĂ©, l’athĂ©isme aprĂšs la foi, la luxure aprĂšs la chastetĂ©, la faim de l’or aprĂšs la pauvretĂ© Ă©vangĂ©lique, la soif d’honneur aprĂšs une vie cachĂ©e. »

Bref la visionnaire dĂ©crit ainsi la perversion d’une personnalitĂ© religieuse grisĂ©e semble-t-il par sa fonction. Un pape peut-il l’ĂȘtre ?

Vassula RydĂšn, nĂ©e en 1942 en Roumanie, semble avoir bĂ©nĂ©ficiĂ© de la sympathie de Jean-Paul II (elle a prophĂ©tisĂ© l’aide qu’apportera la Russie Ă  la cause chrĂ©tienne !). Elle a rapportĂ© que le Christ lui aurait dit : « J’ai choisi Pierre pour nourrir et garder mes agneaux. Mais l’esprit de rĂ©bellion qui maintenant se dĂ©veloppe a atteint le sommet ! C’est la grande tribulation dont je vous avais prĂ©venus ! »

Je pose la question : Quel est ce « sommet » dont fait état le message ?

SƓur Marie de la MisĂ©ricorde, en notre temps, a fait l’objet d’un dĂ©saveu par l’autoritĂ©. Ses messages sont cependant intĂ©ressants, car il semble qu’ils soient les seuls qui fassent mention de « L’Antichrist » et non pas de l’AntĂ©christ. Elle a si exactement dĂ©crit les symptĂŽmes de notre dĂ©chĂ©ance, qu’il faut au moins lui accorder cette justice qu’en ce domaine elle n’a pas errĂ©. Rapportant les propos du Seigneur elle Ă©crit : « Chacune des lois de Dieu va ĂȘtre contournĂ©e, et prĂ©sentĂ©e comme une loi adaptĂ©e au monde moderne. Mes ennemis sont si persuasifs, si attentionnĂ©s et si humbles en apparence, qu’ils rĂ©ussissent Ă  convaincre jusqu’aux plus ardents et loyaux de mes disciples que ces changements sont acceptables aux yeux de Dieu ! »

Elle ajoute : « Certains de mes serviteurs sacrĂ©s se sont tellement Ă©loignĂ©s que certains ne croient plus Ă  mon second avĂšnement. Les PrĂȘtres, ÉvĂȘques et Cardinaux qui croient, sont poussĂ©s sur le cotĂ© et forcĂ©s au silence [
] BientĂŽt, ils devront prendre garde, car ils seront obligĂ©s de proclamer les enseignements d’un menteur dont l’ñme ne vient pas de la lumiĂšre : un grand nombre d’ñmes non seulement tomberont sous le charme d’un faux Pape, mais il vous fera croire aussi qu’il a des pouvoirs divins ! »

Je publie ce texte avec les rĂ©serves qui s’imposent, puisqu’il a Ă©tĂ© dĂ©sapprouvĂ© par l’ArchevĂȘque de Dublin. Mais Ă©tant donnĂ© l’État du personnel ecclĂ©siastique, on peut se demander si le PrĂ©lat ne serait pas un de ces « ardents disciples » dĂ©jĂ  gagnĂ© par le changement moderniste


Ce qui est probable, c’est que la tendance « sĂ©dĂ©vacantiste » qui considĂšre que, depuis le Concile, le trĂŽne de Pierre est vacant, risque de se trouver renforcĂ©e, bien que se trouvant dans une impasse : Quelle autoritĂ©, autre que divine, pourrait dĂ©poser le Pape ? L’assemblĂ©e des cardinaux ? Mais Ă©tant donnĂ© qu’ils sont dĂ©jĂ  terriblement divisĂ©s sur l’évolution de l’Église et l’application du Concile, n’aboutirait-on pas Ă  l’élection de plusieurs Papes, comme cela s’est dĂ©jĂ  vu lors du Grand Schisme d’Occident (1378-1417) avec les fameux Papes d’Avignon ?

L’« Infaillilibilisme » n’est pas en meilleure posture, car tout chrĂ©tien qui s’y rapporte sera dupĂ© si l’AntĂ©christ parvient Ă  s’installer lĂ©galement sur le trĂŽne de Saint Pierre, car ils seront obligĂ©s de le croire infaillible !

Un exemple des difficultĂ©s que rencontre le dogme de l’infaillibilité : LĂ©on XIII a estimĂ© que le seul ƓcumĂ©nisme lĂ©gal se tenait dans la seule rencontre entre les diverses branches du catholicisme Ă  l’exclusion des rencontres avec les schismatiques et les hĂ©rĂ©tiques.

La parole du Pape Ă©tait-elle doctrinale ? Comment alors traiter aujourd’hui les discussions, non seulement avec les Orthodoxes et les Anglicans, mais avec les HĂ©rĂ©tiques d’Assise, et les paroles amĂšnes du Pape, dans les Temples, les Synagogues et les MosquĂ©es ?

Les thĂ©ologiens sont en grand dĂ©saccord aujourd’hui avec les modalitĂ©s de l’infaillibilitĂ© Papale. Des Papes avignonnais ont Ă©tĂ© tenus pour usurpateurs, mais dans un temps ou l’infaillibilitĂ© papale n’avait pas Ă©tĂ© proclamĂ©e !

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.