L’ancien prĂ©sident tchĂšque VĂĄclav Klaus a dĂ©clarĂ© dans un entretien donnĂ© à Novinky.cz que les citoyens devraient protester « contre l’inaction du gouvernement tchĂšque actuel qui prĂ©cipite le pays dans une profonde crise Ă©conomique. »

Si V. Klaus concĂšde que la situation en TchĂ©quie est moins grave qu’en Allemagne oĂč les gens reçoivent des amendes de plusieurs milliers d’euros parce qu’ils sont au nombre de quatre dans une voiture, il estime que le peuple tchĂšque devrait entamer une phase de rĂ©volte en mai en protestant notamment dans la rue. Il ne se dĂ©signe pas nĂ©cessairement en tant que meneur de cette rĂ©volte, et l’ancien prĂ©sident insiste sur le fait que cette derniĂšre doit obĂ©ir Ă  un collectif. Dans cet entretien, l’homme politique retraitĂ© et dĂ©sormais Ă  la tĂȘte d’un institut politique Ă  son nom charge le gouvernement du premier ministre Andrej BabiĆĄ.

L’ancien prĂ©sident Klaus, figure trĂšs populaire en TchĂ©quie, se dit avant tout prĂ©occupĂ© par l’inactivitĂ© de la population.

« Je suis terrifiĂ© par le fait que les gens se laissent aller pendant la quarantaine. Beaucoup de gens ont constatĂ© qu’ils pouvaient obtenir un revenu dĂ©cent tout en n’ayant pas besoin d’aller travailler. Ils peuvent rester Ă  la maison, faire des promenades, s’occuper des enfants et leur salaire leur est versĂ© comme s’ils travaillaient normalement. Si cette vision l’emporte, je vois les choses de façon pessimiste, » souligne l’ancien prĂ©sident VĂĄclav Klaus, connu pour ses positions eurosceptiques et Ă©conomiquement libĂ©rales.

« Je m’inquiĂšte de l’attitude nonchalante du gouvernement Ă  l’égard des consĂ©quences sur nos vies, et pas seulement au sens strictement Ă©conomique. J’ai peur des consĂ©quences que cette crise aura pour la suite de la vie sociale, quand nous arriverons Ă  l’ùre post-coronavirus, » insiste l’ancien prĂ©sident tchĂšque.

Article paru sur le site du VPost.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Euro Libertes

EuroLIbertés est le site de la réinformation européenne.

Articles similaires