par Yves Marie Laulan (Économiste au FMI, ancien enseignant à Paris II et à Sciences Po Paris).

J’avoue ne pas bien comprendre tout le tapage fait autour du bitcoin et de ses oscillations.
Le bitcoin n’est assurĂ©ment pas une monnaie dont il ne possĂšde aucune des caractĂ©ristiques bien connues dĂšs la premiĂšre annĂ©e de licence : instrument d’échanges, rĂ©serve de valeur , moyen de mesure et d’étalonnage
..

De quoi s’agit-il alors ?

Simplement d’une entitĂ© Ă©lectronique de placement Ă  caractĂšre spĂ©culatif, autrement dit d’un simple instrument de jeu dĂ©pourvu de support Ă©conomique. Les fluctuations de cette entitĂ© s’opĂšrent de façon trĂšs classique en fonction de l’offre et de la demande et agissent au profit de certains spĂ©culateurs et au dĂ©triment d’autres spĂ©culateurs moins avisĂ©s ou moins chanceux.

Son seul intĂ©rĂȘt rĂ©side en deux aspects :

1° Il est un indicateur de l’énorme volume des liquiditĂ©s disponibles et en quĂȘte d’emploi aux mains des particuliers, largement liĂ© Ă  la trĂšs vive progression des crĂ©dits observĂ©e depuis une dizaine d’annĂ©es ;
2° il est aussi un indicateur prĂ©cieux sur la trĂšs forte vraisemblance d’une prochaine crise financiĂšre que chacun prĂ©voit Ă  plus ou moins brĂšve Ă©chĂ©ance , Ă  juste titre.

En d’autres termes, c’est l’effondrement persistant du bitcoin qui donnera le signal d’alarme du dĂ©clenchement imminent de la crise financiĂšre qui frappera toutes les valeurs traditionnelles, actions, obligations et autres.

Article paru sur le site Metamag.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99