Pierre Dujols : une passerelle entre un passé inconnu et un présent qui cherche à comprendre

Entretien avec Richard Raczynski, auteur de Bibliographie de l’Occultisme, Éditions Dualpha, collection « Patrimoine des Lettres », 470 pages, 37 euros

(Propos recueillis par Fabrice Dutilleul)

Pierre Dujols (1862-1926) est le patronyme d’un homme devenu mythique pour certains. Pierre Dujols est un ami de Paul Decoeur, alchimiste opĂ©ratif dont le  nomen mysticum est Vulcain Solaire. Pierre Dujols est Ă©galement un alchimiste opĂ©ratif. Ils voient leur maĂźtre chouan, Paul Decoeur et lui-mĂȘme, rĂ©aliser la Pierre Philosophale. Il verra plus tard son ami Paul Decoeur accĂ©der Ă©galement Ă  l’adeptat. Pierre Dujols a animĂ© la Librairie du Merveilleux, rue de Rennes Ă  Paris, avec son associĂ© A. Thomas, puis seul. Il a Ă©ditĂ© ou rĂ©Ă©ditĂ© plusieurs ouvrages (sources : http://hermetism.free.fr)

 

Comment en ĂȘtes vous arrivĂ© Ă  traiter ce sujet, mais ne devrait-on pas Ă©crire ces sujets : la personnalitĂ© de Pierre Dujols le libraire, et une bibliographie de l’Occultisme ?

J’ai dĂ©couvert Pierre Dujols par le biais de ses notices, reprises plus rĂ©cemment dans les catalogues d’une librairie proposant des ouvrages Ă©sotĂ©riques. J’ai Ă©tĂ© frappĂ© par la justesse de ses analyses, la profondeur de ses observations.

Je pense qu’une telle science du livre a aujourd’hui totalement disparu.

Il ne s’agissait pas chez Pierre Dujols de simple Ă©rudition, il s’inscrivait dans une tonalitĂ© plus profonde se rapportant aux mythes universels et Ă  quelques maĂźtres oubliĂ©s.

Ajoutons que son argumentaire, aussi dĂ©taillĂ© soit-il, est toujours d’une extrĂȘme clartĂ©, il est « luminescent ». On pourrait donc inscrire ce libraire dans une dĂ©marche de « passeur », Ă©tablissant une passerelle entre un passĂ© inconnu et un prĂ©sent qui cherche Ă  comprendre.

Ses commentaires ne sont pas de simples notes de lecture, mais bien plutĂŽt des exposĂ©s critiques solidement argumentĂ©s. Il dĂ©coule de cette extraordinaire ouverture d’esprit l’esquisse d’une « bibliothĂšque idĂ©ale » Ă  bien des Ă©gards s’ouvrant sur des sujets inhabituels. Se pose d’ailleurs ici la dĂ©finition d’occultisme, s’agissant du contenu de ses catalogues.

L’homme fut-il diffĂ©rent de ses confrĂšres de l’époque ?

J’ai consacrĂ© un chapitre Ă  ses sources, rapportant des observations sur l’ensemble de sa profession. Force est de constater que s’il connaissait une concurrence (souvent de libraires Ă©trangers), on retrouve surtout dans ce milieu une saine Ă©mulation, permettant notamment de faire circuler l’information (catalogues, salles des ventes, bibliothĂšques privĂ©es).  Il fut malheureusement victime de plagiaires (dont Albert-Louis Cailler), ce qui atteste bien de sa diffĂ©rence. Je reviens aussi dans le chapitre sur L’Eubage de Sion sur une autre facette de ses activitĂ©s, liĂ©e au druidisme.

S’agit-il d’une biographie ou d’une bibliographie ?

Le livre se divise en deux parties distinctes pourtant indivisibles. La vie du libraire « épris de merveilleux », qualifié de « plus fin joaillier des bibliophiles occultistes » et dans un second temps un « Aperçu » de ses livres proposés à la vente (par thÚmes et ordre alphabétique). Une démarche qui plongera le lecteur sur les traces de Fulcanelli, mais aussi du pré-maçonnique Dialogus de templo Salomonis, en passant par les activités liées à Paray-le-Monial, mettant en perspective plus de 3 500 références bibliographiques.

Un mot pour qualifier cette rencontre ?

La passion.

Bibliographie de l’Occultisme, Richard Raczynski, Éditions Dualpha, collection « Patrimoine des Lettres », dirigĂ©e par Philippe Randa, 470 pages, 37 euros. Pour commander ce livre, cliquez ici.

Bibliographie de l’Occultisme, Richard Raczynski, Éditions Dualpha.

Bibliographie de l’Occultisme, Richard Raczynski, Éditions Dualpha.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99