Les éditeurs de partitions numériques sont directement concurrencés par le téléchargement, légal, de partitions libres de droits sur internet. Les éditions Henry Lemoine (fondées en 1772) signalent que cette évolution est valable aussi bien pour les compositions de musique classique, particuliÚrement les artistes allemands avec 6 à 8 % de baisse par an, mais aussi pour les variétés avec une baisse de 30 % en 15 ans.

Seules les mĂ©thodes d’instruments et de solfĂšge se maintiennent, alors que de nouvelles tablettes numĂ©riques permettant de visualiser ces partitions sont commercialisĂ©es.

Si le papier reste d’un usage pratique, depuis 2011-2012, les ventes par internet se sont dĂ©veloppĂ©es au point de bientĂŽt le dĂ©passer.

Le ChƓur Montjoie-Saint-Denis a rĂ©Ă©ditĂ© Chants de France VII en CD des enregistrements diffusĂ©s sur K7 en 1995. Ils sont prĂ©sentĂ©s par le gĂ©nĂ©ral Marc Paitier, un ancien du chƓur. À commander Ă  SDCMSD, 266 avenue Daumesnil 75012 Paris (20 € + port) http://choeurmontjoie.org.

Le chƓur Fra Angelico dirigĂ© par Éric et Marie-Alix Doutrebente a Ă©ditĂ© un double CD, Le Christ est nĂ© ce soir, chantons NoĂ«l, qui propose des enregistrements originaux de noĂ«ls connus et moins courants, d’une grande qualitĂ©. L’autre CD est la rĂ©Ă©dition bienvenue d’un enregistrement d’autres noĂ«ls rĂ©alisĂ© en 1994 et devenu indisponible. En vente dans les bonnes librairies (20 €).

Toujours religieux, mais dans un autre style, le jeune chanteur chrĂ©tien GrĂ©gory Turpin pour qui « son engagement spirituel et sa carriĂšre musicale sont indissociables » propose son CD, Mes Racines. Il comprend l’Alleluia de TaizĂ©, Les Anges dans nos campagnes, Mon PĂšre je m’abandonne Ă  Toi, parmi d’autres titres dans « une ambiance rĂ©solument folk et intime », pour les amateurs, sorti chez Universal Music en dĂ©cembre 2014 (15 €).

Dans un genre complĂštement diffĂ©rent, il faut signaler un conte musical pour enfants, Ă  la maniĂšre du cĂ©lĂšbre Pierre et le loup de Prokofiev. Ici, le compositeur Alexandre Gasparov met en scĂšne Modeste « le petit pion de bois blanc » qui s’entraĂźne pour ĂȘtre sĂ©lectionnĂ© dans la partie royale. Les rĂšgles du jeu sont expliquĂ©es sur une musique rythmĂ©e et solennelle qui va permettre au petit pion de gagner le surnom de « Modeste le Glorieux », 18 €, Disques Triton (02 38 89 58 95).

Ne boudons pas notre plaisir, une compilation internationale permet de rĂ©entendre de grandes voix du passĂ© (Elisabeth Schwartzkopf, Renata Tebaldi,
) sous le titre de PriĂšres du classique. Dix-sept Ɠuvres de grands compositeurs (Bach, Rossini, Mozart, Haendel, Brahms, FaurĂ©, Franck, Duruflé ) qui ont marquĂ© le rĂ©pertoire dans des interprĂ©tations remarquables et des enregistrements de rĂ©fĂ©rence (11 €, CD JADE).

Pour terminer cette Ă©numĂ©ration d’enregistrements dignes de figurer dans la hotte musicale du PĂšre NoĂ«l, et pour fĂȘter le 5e centenaire de la naissance de sainte ThĂ©rĂšse d’Avila, le chƓur des carmĂ©lites de PĂ©cs (Hongrie) a enregistrĂ© une sĂ©lection des piĂšces grĂ©goriennes que la Sainte a pu chanter ou entendre, entrecoupĂ©es de lectures cantillĂ©es et de piĂšces instrumentales (Sancta Mater Teresia, 15 €, CD JADE).

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.