Anne Hidalgo aimerait tant chasser tous les « mal-pensants », « mal-engagĂ©s », « mal-repentants » des rues d’une capitale sur laquelle elle entend rĂ©gner si dictatorialement ; mal lui en a pris, en fĂ©vrier dernier, lorsqu’elle voulut interdire Ă  l’AcadĂ©micien Michel DĂ©on, Ancien secrĂ©taire de rĂ©daction Ă  L’Action française de Charles Maurras, d’ĂȘtre inhumĂ© dans cette capitale française qu’il aimait tant : elle dĂ» capituler « en rase-Paname » sous la bronca que cette vilenie suscita.

Il est donc certain qu’elle ne goĂ»tera guĂšre le Guide sulfureux du Paris « rĂ©ac & facho » de Patrick Parment qui vient de paraĂźtre aux « Bouquins de SynthĂšse nationale » : cet ancien journaliste du Figaro Magazine, aujourd’hui collaborateur Ă  la revue SynthĂšse nationale et au site EuroLibertĂ©s, par ailleurs rĂ©dacteur en chef du pertinent Journal du chaos (sur internet) a en effet rĂ©pertoriĂ© les rues de la Capitale, arrondissement par arrondissement, pour nous y faire revivre « écrivain, intellectuel, artiste, Ă©diteurs, partis journaux, hommes politiques et autres curiositĂ©s » qui y ont Ă©tĂ© domicilié 

Ce guide fourmille d’anecdotes tragiques ou cocasses, de rappels historiques ou de souvenirs Ă©mouvants qui ne laisseront aucun lecteur curieux indiffĂ©rent : de la rue de Beaune oĂč Jean-Marie Le Pen installa sa sociĂ©tĂ© (la SERP, spĂ©cialisĂ©e dans le chant de tradition) au Boulevard de SĂ©bastopol (siĂšge du Parti des Forces nouvelles, rival du Front national dans les annĂ©es 80, alors domiciliĂ©, lui, rue de Suresnes), en passant par la rue Jean-Jacques Rousseau oĂč vit le jour Le Choc du mois, fondĂ© (entres autres) par Patrick Buisson, François Brigneau, Marc Dem et Jean Bourdier avec toute une gĂ©nĂ©ration de jeunes journalistes « modĂ©rĂ©ment de gauche » qui firent (et font encore) les beaux jours de la presse non-conformiste (Éric Letty et Nicolas Gauthier, notamment)
 et bien sĂ»r, la rue d’Amboise, restĂ© depuis 1982 l’adresse de ce quotidien « nationaliste, identitaire et catholique français » que vous ĂȘtes en train de lire, qui a bien failli disparaĂźtre il y a peu et que ses lecteurs ont sauvĂ© (encore merci Ă  tous !).

C’est un magnifique Devoir de MĂ©moire auquel Patrick Parment s’est attelĂ© avec une mĂ©ticulositĂ©, une patience et un talent qu’aurait de toute Ă©vidence saluĂ© son ami Emmanuel Ratier, Ă  la mĂ©moire duquel ce guide est dĂ©diĂ©.

Guide sulfureux du Paris « rĂ©ac & facho », Patrick Parment, Les Bouquins de SynthĂšse nationale, 396 pages, 27 euros (pour commander ce livre : cliquez ici ou Ă©crire Ă  l’éditeur : SynthĂšse nationale 9, rue Parrot – CS 72809 – 75012 Paris (correspondance uniquement).

Guide sulfureux du Paris reac facho

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99