On connaĂźt l’extrĂȘme lassitude du camĂ©lĂ©on frigorifiĂ© ayant dĂ©cidĂ© bĂȘtement de passer l’hiver au chaud sur un plaid Ă©cossais. Avez-vous pensĂ© Ă  celle d’un Ă©tranger soucieux d’assimiler notre belle langue pour rĂ©ussir au plus vite son intĂ©gration culturelle dans une nation qui doute de plus en plus de ses racines, tout comme d’ailleurs doute des siennes la communautĂ© europĂ©enne dont elle fait partie.

Et ce brave garçon de se pencher sur la vraie signification de cette entitĂ© incertaine que recouvre ce mot « racines ». AppliquĂ©, il se risque Ă  consulter le dictionnaire qui pourrait l’éclairer. AĂŻe ! AĂŻe ! AĂŻe !

Mon Dieu ! Que de subtilitĂ©s ! Entre l’extraction d’une racine carrĂ©e et celle de la racine d’une dent cariĂ©e, il y a vraiment de quoi souffrir.

Quant Ă  l’extraction des racines de l’Europe n’en parlons pas. S’agit-il de racines indo-europĂ©ennes, de racines judĂ©o-chrĂ©tiennes ou simplement chrĂ©tiennes ? Faut-il envisager comme l’a suggĂ©rĂ© le PrĂ©sident Folamour un implant de racines musulmanes dans les mĂąchoires usĂ©es de l’étau chrĂ©tien qui les auraient naguĂšre broyĂ©es ? Encore que l’idĂ©e mĂȘme d’une telle opĂ©ration ait dĂ©clenchĂ© un rĂ©jouissant fou rire chez nos amis gallois, irlandais, Ă©cossais, baltes, scandinaves et autres


Les racines judéo-chrétiennes de l'Europe.

Les racines judĂ©o-chrĂ©tiennes de l’Europe.

Afin de faciliter toute intĂ©gration europĂ©enne il serait bon de lever, une fois pour toutes, la moindre ambiguĂŻtĂ©. Pour ce faire Ernest LegouvĂ© dĂ©tient peut-ĂȘtre la solution qui permettrait de consolider les racines de cette Europe dont le mordant est pour le moins Ă©rodĂ©.

Ernest Legouvé ? Mais oui, le moraliste, essayiste du XIXe siĂšcle
, l’exĂ©cuteur testamentaire de Victor Schoelcher
 l’abolitionniste de l’esclavage
 un esprit on ne peut plus politiquement correct. Prenons connaissance du test qu’il nous propose.

« Voulez-vous vous rendre compte de l’influence du christianisme sur la civilisation ? Effacez ce qui subsiste d’elle dans les domaines du beau, du vrai et du bien. Entrez dans tous les musĂ©es et dĂ©crochez des murailles l’image du Christ. Faites disparaĂźtre tous les tableaux oĂč figurent la Vierge et Dieu. Emportez les toiles et les statues qui reprĂ©sentent des saints, des martyrs, des apĂŽtres. AprĂšs l’architecture, la musique. Rayez du nombre des compositeurs Haendel, Palestrina, Bach et tant d’autres. Entrez ensuite dans la sphĂšre de la pensĂ©e et de la poĂ©sie ; pourchassez le nom du Christ dans les vers de Lamartine, de Victor Hugo, voire de Musset
 Ce n’est pas tout. Faites un pas de plus. DĂ©truisez aussi les hĂŽpitaux ; supprimez Saint Vincent de Paul, saint François d’Assise
 Puis, cette besogne accomplie, retournez-vous. Embrassez d’un coup d’Ɠil les dix-huit cents ans Ă©chelonnĂ©s derriĂšre vous, et regardez sans Ă©pouvante, si vous le pouvez, le vide que fait Ă  travers les siĂšcles, cette seule croix de moins dans le monde. »

Y a-t-il une objection ? Une question ? Non ? Merci. La séance est levée.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99