La Terreur durant la Révolution française.

Les échos de la Terreur par Jean-Clément Martin

"Existe-t-il une banalisation de la terreur et du terrorisme dans nos sociétés occidentales ?"

Nous avons dĂ©jĂ  chroniquĂ© un livre de Jean-ClĂ©ment Martin consacrĂ© Ă  Maximilien Robespierre. Celui-ci avait retenu toute notre attention (1). Avec ce nouvel ouvrage intitulĂ© Les Ă©chos de la Terreur, sous-titrĂ© « vĂ©ritĂ© d’un mensonge d’État 1794-2001 » (Éd. (Belin)), il revient... Lire la suite

Socialisme et sectarisme

"La gauche sociale, sous l’autoritĂ© de Jean-Luc MĂ©lenchon, rompt volontairement avec toute forme d’an"

  Le leader du mouvement la France Insoumise Jean-Luc MĂ©lenchon a fustigĂ©, le 30 octobre Ă  Lille, toute forme d’alliance entre la droite libĂ©rale et de la droite nationale (cliquez ici). Il a dĂ©noncĂ© ce qu’il appelle « un coup d’État judiciaire » Ă  l’endroit des leader... Lire la suite

La soumission des insoumis

"Dans quelle mesure les spoliĂ©s de la rĂ©publique ne se sentiront-ils pas ouverts Ă  l’insoumission ?"

Lorsque le talent se met au service de l’immonde, il ouvre des horizons mystĂ©rieux sur la puissance du mal. LĂ©on Blum, paraĂźt-il, avait des accents incantatoires, quand il s’agissait pour lui, en 1936, de dĂ©sarmer la France et de dĂ©truire la famille. (suite…)... Lire la suite

LĂ©nine - RĂ©volution d'Octobre.

Centenaire de la RĂ©volution d’Octobre

"Un efficace précis du communisme"

par Francis Bergeron. Bien entendu, on sait tout du communisme, de ses crimes, de son projet utopique et mortifĂšre, de ses Ă©checs aussi, de sa quasi-disparition en Europe. On sait tout, mais la mĂ©moire doit ĂȘtre constamment ravivĂ©e. Et le centenaire du « communisme rĂ©alisĂ©... Lire la suite

Faut-il abattre la République ?

"Être (ou ne pas ĂȘtre) rĂ©publicain"

Telle est, en substance, la question posĂ©e – en termes moins chĂątiĂ©s – par la corrosive revue de dĂ©sintoxication idĂ©ologique, RĂ©flĂ©chir & Agir, dans son dernier numĂ©ro d’étĂ©. Pourquoi tant de haine Ă  l’égard d’une entitĂ© plutĂŽt abstraite Ă  laquelle on prĂȘte un visage avenant ... Lire la suite

Notes sur la Présidentielle

"France profonde, on ne te changera plus"

  Fillon aura donc fait payer cher l’inactivitĂ© de sa femme. En bon bourgeois catho, il vole et se fait toujours prendre la main dans le sac. Alors il crie au secours et demande Ă  son avocat de service de le protĂ©ger (revoyez l’Affaire Von BĂŒlow pour comprendre). Le grand... Lire la suite

L’instinct de mort


"On peut craindre que l’histoire ne se rĂ©pĂšte"

  L’instinct de mort est le titre du livre autobiographique du criminel – libertaire Jacques Mesrine qui tentait d’y expliquer ses pulsions. Il fut abattu par des policiers qui exprimĂšrent leur instinct dĂ©fensif. Car il existe aussi, encore qu’un tribunal vienne de condam... Lire la suite

Toute l’histoire du socialisme n’est qu’un rejet de la dĂ©mocratie

"La gauche n’a aucun Ă©tat d’ñme"

  Depuis peu, une proposition surgit Ă  gauche. Les socialistes souhaitent participer aux primaires de la droite, afin de choisir leur candidat : l’oie de Bordeaux, Alain JuppĂ©, plus connu sous le sobriquet d’Ali JupĂ©tain suite Ă  la mosquĂ©e de Bordeaux et Ă  son amitiĂ© avec... Lire la suite

Pascal Paoli, alibi des indépendantistes corses

"Les Européens dans la Révolution française (25)"

Fils du patriote corse qui avait vaincu les GĂ©nois en 1734 et Ă©tait devenu ministre des Finances du roi ThĂ©odore avant de finir ses jours exilĂ© Ă  Naples, Pascal Paoli (1725-1807) est officier de l’armĂ©e napolitaine quand, en 1755, les Corses, de nouveau rĂ©voltĂ©s contre la RĂ©publi... Lire la suite

Jean Pache, le « Tartufe de la Révolution »

"Les Européens dans la Révolution française (23)"

Fils d’un Suisse de la domesticitĂ© du marĂ©chal Charles de La Croix de Castries, Jean, Nicolas Pache (1746-1823) se distingue trĂšs jeune par son intelligence et sa puissance de travail. C’est un fils d’immigrĂ©, naturalisĂ©. En 1774, il rencontre le mathĂ©maticien Gaspard Monge, avec... Lire la suite