Le fascisme, une vieille idée neuve ? (II)

"Rester littĂ©rairement fasciste mĂȘme si c’est « baroque et fatigant »"

D’inspiration plus hitlĂ©rienne que mussolinienne[1], leur « fascisme sans chef », comme le souligne Paul SĂ©rant, dĂ©passait pourtant ces deux sources, non pas sous la forme d’une synthĂšse artificielle et bancale, mais sous les rets vifs d’une rĂ©volte incandescente contre la mĂ©dioc... Lire la suite

Le fascisme, une vieille idée neuve ?

"Un romantisme de la jeunesse qui aurait mal vieilli
"

Il y eut la Renaissance. Il y eut la RĂ©volution. Il y a, dĂ©sormais, le fascisme et le communisme. Le XXe siĂšcle aura façonnĂ©, pour longtemps, le nouveau visage de l’histoire des idĂ©es en lui donnant, tel Janus, une apparence binaire. C’est bien simple, les idĂ©es du Mal sont portĂ©... Lire la suite

pamphlets CĂ©line

RĂ©Ă©diter Céline : une tempĂȘte dans un verre d’eau

"Aucun pogrom n’a suivi la rĂ©Ă©dition des pamphlets au QuĂ©bec"

Depuis quelques semaines dĂ©jĂ  une polĂ©mique fait rage concernant la possible rĂ©Ă©dition de trois pamphlets de Louis-Ferdinand CĂ©line considĂ©rĂ©s comme antisĂ©mites, soit Bagatelles pour un massacre, L’école des cadavres et Les beaux draps, et ce, par un gĂ©ant de l’édition : Gallimar... Lire la suite