Charles III le Gros.

Tu parles, Charles !

"L’abominable histoire de France"

À la mort de Louis le Pieux, la France n’existe toujours pas. Mais l’empire, l’empire, lui, est toujours lĂ . Sa couronne repose sur la tĂȘte de Lothaire. À sa mort, la coutume franque exigea qu’il partageĂąt Ă  son tour ses Ă©tats. Cette fois, le problĂšme ne fut pas l’abondance des d... Lire la suite

Traité de Verdun

Combien de parts de gùteau ?

"L’abominable histoire de France"

À en croire l’histoire qu’on apprend Ă  l’école, il en est des MĂ©rovingiens comme des Carolingiens : la dĂ©cadence des premiers commence dĂšs la mort de Clovis, et celle des seconds dĂšs la mort de Charlemagne ! (suite…)... Lire la suite

Louis le Pieux

L’empire dans tous ses Ă©tats

"L’abominable histoire de France"

Le premier biographe de Charlemagne fut le moine Eginhard. Cet hagiographe Ă©crivit en mĂȘme temps la lĂ©gende noire des MĂ©rovingiens et les qualifia de « rois fainĂ©ants ». Il n’a pas tort d’insister sur le caractĂšre impĂ©rial de Charlemagne. Ce dernier s’est mĂȘme trouvĂ© une ascen... Lire la suite

Louis le Pieux

L’empire dans tous ses Ă©tats

"L’abominable histoire de France"

Le premier biographe de Charlemagne fut le moine Eginhard.   Cet hagiographe Ă©crivit en mĂȘme temps la lĂ©gende noire des MĂ©rovingiens et les qualifia de « rois fainĂ©ants ». Il n’a pas tort d’insister sur le caractĂšre impĂ©rial de Charlemagne. Ce dernier s’est mĂȘme tr... Lire la suite