Louis VIII

Louis VIII, roi léonin

"L’abominable histoire de France"

Lavisse se plaĂźt Ă  souligner que l’une des tĂąches principales des rois de France (avant la lettre) fut de « mettre au pas » des « vassaux turbulents ». Mais l’histoire du premier siĂšcle de la dynastie capĂ©tienne montre que les grands fĂ©odaux n’étaient pas « turbulents » du tout, ... Lire la suite

Louis VII

L’étrange croisade du roi Louis VII

"L’Abominable histoire de France"

  Il va sans dire que, dans le rĂ©seau d’obligations mutuelles qui rĂ©git le monde fĂ©odal, certains seigneurs manquent parfois Ă  leurs devoirs, et abusent de leur force et de leur pouvoir pour opprimer leurs sujets ou rançonner les voyageurs. Les plus connus sont, en Île de... Lire la suite

Hommage

Cent ans de solitude

"L’abominable histoire de France"

Avec les CapĂ©tiens sur le trĂŽne, on va voir ce qu’on va voir ! La France est enfin dotĂ©e de rois dignes de ce nom, aprĂšs les MĂ©rovingiens, ramassis de « rois fainĂ©ants », et les Carolingiens, que Lavisse traite de « faibles » et de « lĂąches ». En effet, au lieu de combattre les N... Lire la suite

Louis le Pieux

L’empire dans tous ses Ă©tats

"L’abominable histoire de France"

Le premier biographe de Charlemagne fut le moine Eginhard. Cet hagiographe Ă©crivit en mĂȘme temps la lĂ©gende noire des MĂ©rovingiens et les qualifia de « rois fainĂ©ants ». Il n’a pas tort d’insister sur le caractĂšre impĂ©rial de Charlemagne. Ce dernier s’est mĂȘme trouvĂ© une ascen... Lire la suite

Louis le Pieux

L’empire dans tous ses Ă©tats

"L’abominable histoire de France"

Le premier biographe de Charlemagne fut le moine Eginhard.   Cet hagiographe Ă©crivit en mĂȘme temps la lĂ©gende noire des MĂ©rovingiens et les qualifia de « rois fainĂ©ants ». Il n’a pas tort d’insister sur le caractĂšre impĂ©rial de Charlemagne. Ce dernier s’est mĂȘme tr... Lire la suite

Les cousins germains

"Abominable histoire de France n° 3"

On pourrait croire que, de mĂ©moire d’homme, le premier chapitre de l’histoire de France s’est toujours intitulĂ© « nos ancĂȘtres les Gaulois ». Il n’en est rien. (suite…)... Lire la suite