Julius Evola et Dechavanne sur la desquamation du langage

"L’État se portera mieux du fait mon oisivetĂ© que de l’affairisme des autres"

  Un des grands passages de l’Ɠuvre de Julius Evola est celui sur l’affaiblissement des mots. Le mot italien sfaldamento est d’une grande richesse, et le maĂźtre l’utilise dans d’autres ouvrages. La desquamation me parait un bon Ă©quivalent (dĂ©collage, Ă©caillage mĂȘme). La n... Lire la suite

Plateau medias

La langue des médias

" Destruction du langage et fabrication du consentement"

Est-il autorisĂ© de « dĂ©crypter » le discours des journalistes ? A cette question (impertinente), Ingrid Riocreux rĂ©pond sans hĂ©siter par l’affirmative dans La langue des mĂ©dias – Destruction du langage et fabrication du consentement (Editions L’Artilleur). AgrĂ©gĂ©e de lettres mode... Lire la suite