Humeurs vagabondes

"Les contrariĂ©tĂ©s donnent de l’humeur, et l’humeur multiplie les contrariĂ©tĂ©s"

« Paris, Gare de Lyon, ciel bleu et gris d’un jour sans nom, c’est Paris, Paris couleur d’encre, au mois de septembre  » C’est ce que nous susurrait l’élĂ©gant Jean-Claude Pascal au dĂ©but des annĂ©es soixante alors que notre sociĂ©tĂ© dĂ©senchantĂ©e glissait doucettement vers les pa... Lire la suite

Le changement, parlons-en

"Ce changement qui tendrait presque à devenir le mouvement perpétuel
"

Signe des temps, il n’est pas une journĂ©e sans que, Ă  l’appui de sa chronique, un journaliste n’emprunte Ă  Giuseppe Tomasi de Lampedusa et Ă  son GuĂ©pard cette formule devenue « culte » : « Tout changer pour que rien ne bouge. » Ne croyez surtout pas que l’intervention du prĂ©si... Lire la suite

Mon Panthéon est décousu

"Comment goûter à un vrai repos éternel dans un pareil zoo ?"

C’est fou cette propension qu’ont les gens Ă  prĂ©tendre honorer des personnes qui ne leur ont rien demandĂ©. J’imagine volontiers que cette malheureuse Simone Veil (pas la philosophe, l’autre), n’avait pas imaginĂ© une seule seconde finir sa vie au PanthĂ©on. Encore moins que l’on im... Lire la suite

Petit prĂ©cis d’art de la politique pour les nuls

"Au nom d’un prĂ©tendu progrĂšs, que ne ferait-on pas ?"

Les dĂ©convenues que connaĂźt actuellement la France peuvent inciter certains de nos concitoyens Ă  Ă©prouver les picotements rĂ©vĂ©lateurs d’une vocation politique. Il est vivement conseillĂ© Ă  ces audacieux de tout connaĂźtre des dĂ©convenues auxquelles ils s’exposent. Ils ne sauraient ... Lire la suite