Hommage

Cent ans de solitude

"L’abominable histoire de France"

Avec les CapĂ©tiens sur le trĂŽne, on va voir ce qu’on va voir ! La France est enfin dotĂ©e de rois dignes de ce nom, aprĂšs les MĂ©rovingiens, ramassis de « rois fainĂ©ants », et les Carolingiens, que Lavisse traite de « faibles » et de « lĂąches ». En effet, au lieu de combattre les N... Lire la suite

Traité de Verdun

Combien de parts de gùteau ?

"L’abominable histoire de France"

À en croire l’histoire qu’on apprend Ă  l’école, il en est des MĂ©rovingiens comme des Carolingiens : la dĂ©cadence des premiers commence dĂšs la mort de Clovis, et celle des seconds dĂšs la mort de Charlemagne ! (suite…)... Lire la suite

Louis le Pieux

L’empire dans tous ses Ă©tats

"L’abominable histoire de France"

Le premier biographe de Charlemagne fut le moine Eginhard. Cet hagiographe Ă©crivit en mĂȘme temps la lĂ©gende noire des MĂ©rovingiens et les qualifia de « rois fainĂ©ants ». Il n’a pas tort d’insister sur le caractĂšre impĂ©rial de Charlemagne. Ce dernier s’est mĂȘme trouvĂ© une ascen... Lire la suite

Mérovée

Récits des temps mérovingiens

"Abominable histoire de France"

AprĂšs Clovis, on pouvait espĂ©rer que l’histoire de France allait enfin commencer. Las ! Voici que s’ouvrent aussitĂŽt trois longs siĂšcles de dĂ©cadence, ceux de la dynastie des MĂ©rovingiens. Elle commença dans le crime et finit dans la paresse, si l’on en croit les rĂ©cits hauts en ... Lire la suite

La fin d’une Ripoublique ou la promesse d’un nouvel État ?

"Par le peuple, pour le peuple
 ou le néant"

La mochetĂ© morale de la campagne des prĂ©sidentielles (et ce sera pire lors des lĂ©gislatives suivantes) ne fait que rĂ©vĂ©ler la profondeur de notre dĂ©chĂ©ance : la Nation française, submergĂ©e d’inutiles alluvions d’origine extra-europĂ©enne, est aveulie, vulgaire, minable. (suite&he... Lire la suite