Affiche Mouvement anti-radars

Le tout premier Gilet Jaune

"Chronique hebdomadaire du Village planétaire"

ParallÚlement au vaste mouvement social des « Gilets Jaunes », les observateurs ont relevé une trÚs forte augmentation du nombre de radars automatiques détruits sur le bord des routes nationales et départementales. La carte des destructions coïncide avec la « Diagonale du Vide »,... Lire la suite

Du Grand Bazar au Grand Remplacement

"Il ne faut pas se payer de mots !"

Une extrĂȘme prudence toute naturelle, quelque peu renforcĂ©e par la frĂ©quentation du « mainstream » mĂ©diatique (j’adore utiliser ce terme, il vous classe un homme) m’inclinerait Ă  ne pas frĂ©quenter des individus douteux comme par exemple Finkielkraut, Houellebecq ou encore Zemmour... Lire la suite

De Gaulle face aux agressions de l’empire anglo-saxon

"Le mystÚre du déclin français sous nos républiques"

À la LibĂ©ration, le gĂ©nĂ©ral de Gaulle a fort Ă  faire avec nos alliĂ©s anglo-saxons (nos « fous alliĂ©s », pour certains). Dans le tome trois des MĂ©moires de guerre, qui reste le moins lu, on trouve cette jolie phrase digne de son style admirable, rarement poĂ©tique dans les mĂ©moires... Lire la suite

De l’information à la propagande

"Il n’y a pas d’information sans manipulation"

Le trĂšs fĂ©lin bruxellois Geluck se livre souvent Ă  des confidences faussement naĂŻves. Il en est une qui devrait ĂȘtre Ă©pinglĂ©e dans les salles de rĂ©daction des mĂ©dias officiels : « Le passĂ© m’effraie, l’avenir me fait peur, heureusement qu’il y a le prĂ©sent. » Hier, pour Sartre... Lire la suite

À prophùte, prophùte et demi

"De Gaulle : À nous deux l’Europe !"

Le 5 mars 1959, Charles De Gaulle confiait Ă  Alain Peyrefitte, son intime conviction concernant la politique Ă  mener en AlgĂ©rie : « Si nous faisions l’intĂ©gration, si tous les Arabes et les BerbĂšres d’AlgĂ©rie Ă©taient considĂ©rĂ©s comme Français, comment les empĂȘcherait-on de venir ... Lire la suite

Mai 1968 : la griffe américaine derriÚre la révolution orange ?

"Rien, depuis vingt ans, n’a Ă©tĂ© recouvert de tant de mensonges commandĂ©s que l’histoire de mai 1968"

  Parlons de mai 1968
 Comme dit le grand libertarien Murray Rothbard, « on appelle conspirative l’histoire qui n’est pas rĂ©digĂ©e par l’autoritĂ© Ă©tatique officielle » et ses rĂ©dacteurs orwelliens. (1) (suite…)... Lire la suite