Renaud Camus a trouvĂ© ici une façon originale de parler des problĂšmes et des poncifs qui accablent la France et l’Europe.

Entre « C’est affreux cet attentat qui remet en cause le vivre ensemble Ă  la française au moment oĂč tout allait si bien » et « J’ai trouvĂ© François Hollande excellent pendant la minute de silence » ou encore  « Que se serait-il passĂ© au temps de l’Invincible Armada si Élisabeth I s’Ă©tait dit : “Oh lĂ  lĂ  ! ces pauvres Espagnols vont se noyer !” », il analyse de façon tragi-comique et avec talent, l’air du temps.

Un de mes amis a dĂ©crit ces gazouillis comme un rire dans l’esprit du sanglot.

À écouter en mode mĂ©ditation :

Renaud Camus Président, Gazouillis (Tweets)

Paru Ă©galement sur Riposte LaĂŻque.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.