Nous avons appris il y a peu, que la terre avait atteint en fin de juillet ses limites de production de richesse, et que l’humanitĂ© vivait sur son dos Ă  crĂ©dit. J’imagine que c’est sur la base de calculs savants, et d’expertises pointues, que nos oies du Capitole Ă©cologique mondial appuient leurs dires.

Surpopulation en Inde ! Début août, notre chÚre planÚte bleue serait donc épuisée. Quand pensent les Asiatiques ? Les Africains ? Les Américains du Nord et du Sud ?

Surpopulation en Inde ! Début août, notre chÚre planÚte bleue serait donc épuisée. Quand pensent les Asiatiques ? Les Africains ? Les Américains du Nord et du Sud ?

Est-ce un discours qui s’adresse aux Occidentaux, oĂč seulement aux Français, je n’en sais rien. Cela permet d’ouvrir les journaux de 20 heures, juste avant de passer aux plages ayant eu le label bleu, Ă  la canicule, aux incendies, aux dangers de la piscine, Ă  l’hydrocution, aux joies du camping, en attendant les inondations, et la neige ! Nous vivons donc dans un monde dangereux, oĂč la mort serait juste derriĂšre le grain de sable d’une plage, une fissure dans la terre agricole, une forĂȘt « sensible », aux rayons ultraviolets qui nous prendraient en traĂźtres, etc.

Si l’on se rĂ©fĂšre Ă  l’actualitĂ© Ă©conomique, la trĂšs riche Afrique ne dĂ©colle pas, alors qu’elle est chargĂ©e de pierres prĂ©cieuses, de matiĂšres premiĂšres essentielles, et de tyrans et chefs d’États aux fortunes colossales.

De « brillants cerveaux » fuiraient la guerre et la misĂšre pour s’entasser sous nos ponts de France et d’Europe nous disent les bien-pensants de France. Des cerveaux exclusivement masculins, ce qui en dit long sur la place de la femme africaine en Afrique (une pensĂ©e pour Obono, Bouteldja, N’Diaye, Yade, Diallo, etc.).

A contrario, il y a l’Afrique du pĂ©trole et du gaz qui coulent Ă  flots. Le produit de cette richesse sert Ă  acheter des joueurs de foot en Europe, des Palaces, des parts dans des Entreprises du CAC 40, des pistes de skis dans le dĂ©sert, des terrains de foot climatisĂ©s, et tout cela, Ă  deux pas des affamĂ©s de la Somalie, de l’Éthiopie et du Soudan, qui eux, se contentent des livraisons du Coran, et des constructions de MosquĂ©es quand ce n’est pas en Europe, une reconversion en MosquĂ©e d’une CathĂ©drale. Qu’en disent nos oies du Capitole Ă©cologique ? Rien ! Politiquement incorrect !

Les USA ne sont pas en reste ! Ils vivent Ă  crĂ©dit, leur dette est abyssale. Ils continuent d’imposer leur volontĂ© hĂ©gĂ©monique sur le reste du monde ! Leur arriĂšre-cour du sud continue de subir la doctrine Monroe qui consistait Ă  dire en 1823 aux EuropĂ©ens de l’époque : « L’AmĂ©rique aux AmĂ©ricains ». Ce qui s’est traduit par une ingĂ©rence mortelle dans les affaires intĂ©rieures des États Sud-AmĂ©ricains. On sait dĂ©sormais que cette doctrine est Ă  sens unique. Les USA ne se gĂȘnent pas pour intervenir sur l’ensemble de la planĂšte, y compris en Europe comme on peut le voir avec la Russie, et la Chine aujourd’hui. Qu’en disent nos oies du Capitole Ă©cologique ? Rien non plus. Que diraient les USA si, comme Ă  Cuba hier, la Chine et la Russie s’intĂ©ressaient de prĂšs au BrĂ©sil, Ă  l’Argentine, au Mexique ? Nous le savons bien.

Notre planĂšte Terre aurait Ă©puisĂ© ses capacitĂ©s pour l’annĂ©e 2017 ; mais que faisons-nous pour l’économiser ? Nous avons plus de sept milliards d’humains sur cette planĂšte ! Nous dĂ©truisons chaque annĂ©e des milliers d’espĂšces. Nous occupons des milliers d’hectares cultivables pour les remplacer par du bĂ©ton. Nous utilisons des tonnes de matiĂšres premiĂšres pour nos tĂ©lĂ©phones, nos Ă©crans, nos fusĂ©es, nos avions, et nos bombes ! OĂč sont les oies du Capitole Ă©cologique ?

OĂč sont les politiques de contrĂŽle de la natalitĂ© en Afrique et ailleurs ? OĂč est cette nĂ©cessaire prise de conscience, d’un comportement parasitaire de l’humain sur notre planĂšte ? Il faudrait au minimum instruire les peuples, et combattre cette inflation humaine. J’ai conscience que ces propos peuvent choquer certains ! Les religieux en particulier !

Au lieu de cela, nous voyons Ă©merger des bobos de la dĂ©croissance qui pensent qu’aller dans des toilettes sĂšches sauvera la planĂšte. Qu’il suffira de rouler Ă  l’électrique en France, alors mĂȘme qu’en Chine, en Afrique, aux AmĂ©riques, il y a d’énormes camions qui balancent leurs fumĂ©es noires, des paquebots transporteurs de fret qui dĂ©posent leur poison en mer et dans le ciel pour livrer la poupĂ©e Ă  la mode, de l’autre cĂŽtĂ© de la planĂšte !

La planĂšte n’est pas Ă©puisĂ©e ? Ce sont juste les humains qui sont devenus une gangrĂšne pour elle ! Qui seront les toubibs qui viendront la soigner et nous sauver ?

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

A propos de l'auteur

GĂ©rard Brazon

Ancien Responsable Syndical, ex Conseiller Ă©conomique et municipal, GĂ©rard Brazon collabore Ă©galement Ă  Riposte laique et Ă©dite un blog : www.gerard-brazon.com.

Articles similaires