Le 25 dĂ©cembre, le pape François invitait l’Europe Ă  l’hospitalitĂ© envers les Migrants. Pour la nouvelle annĂ©e, il demande Ă  tous de les accueillir dans toutes les dimensions qui constituent leur identitĂ©, particuliĂšrement religieuse. Il invoque le patrimoine europĂ©en, inspirĂ© par cette conception chrĂ©tienne de la personne humaine.

Commentaires superflus !

Commentaires superflus !

Si cette lecture d’une dĂ©pĂȘche AFP, reprise par toute la presse, est une prise de position qui semble conforme Ă  la morale chrĂ©tienne, Michael Czerny, en charge de la section pour les Migrants, au Vatican, explique au journal La Croix que l’intention du pape va beaucoup plus loin. L’intĂ©gration doit ĂȘtre culturelle. C’est-Ă -dire que l’Europe doit adapter ses structures Ă  l’Islam. L’Europe chrĂ©tienne doit se conformer Ă  l’Islam.

Face au dĂ©ni de l’identitĂ© europĂ©enne, il convient de mettre quelques pendules Ă  l’heure. Si le Christianisme fait partie de la culture europĂ©enne et de ses traditions, c’est parce qu’il y avait, Ă  la source, une compatibilitĂ© entre les fondamentaux religieux et l’identitĂ© europĂ©enne.

Cette compatibilitĂ© entre le JudaĂŻsme qui deviendra judĂ©o-chrĂ©tien et l’Europe repose sur la considĂ©ration de l’Autre. La philosophe Simone Weil parlera de la magnificence de la culture grecque illustrĂ©e par HomĂšre. L’Iliade, prĂ©sente la mĂȘme compassion pour les hĂ©ros grecs que pour leurs ennemis troyens. L’Iliade et l’OdyssĂ©e sont les fondements de l’Europe car ces Ɠuvres avaient vocation Ă  construire les individus en leur donnant les clĂ©s de la vie et de la nature humaine.

De quoi est-il question dans L’Iliade et dans L’OdyssĂ©e ? Il est question de l’hospitalitĂ©, justement.

La guerre de Troie a lieu parce que Sparte a laissĂ© trop de droits Ă  ses hĂŽtes, Ă  Hector et PĂąris qui enlĂšvent HĂ©lĂšne. La guerre prend fin tragiquement pour Troie parce que cette derniĂšre n’a pas retenu la leçon et laisse entrer dans ses murs ce qui causera sa perte.

La morale est simple : Il y a une grande considĂ©ration pour l’individu. La dĂ©mocratie en dĂ©coule. Achille parle d’égal Ă  Ă©gal avec le roi Agamemnon. Mais si l’hospitalitĂ© est sacrĂ©e, elle se limite Ă  ne jamais mettre les siens en pĂ©ril. C’est une loi fondamentale de l’Europe jusqu’au XXe siĂšcle.

L’identitĂ© europĂ©enne est antĂ©rieure Ă  l’apport chrĂ©tien et c’est le Christianisme qui s’est adaptĂ© Ă  l’Europe et non l’inverse. Il n’en reste aujourd’hui qu’une morale dĂ©barrassĂ©e de toute fonction sacrĂ©e. Cette morale est en conformitĂ© avec l’Occident universaliste. Mais elle n’est qu’un ordre moral qui ne trouvera sa lĂ©gitimitĂ© qu’à l’épreuve des faits. Le pape François, pape ordinaire Ă  l’instar d’un autre François ordinaire, Hollande celui-lĂ , est le chef qu’il mĂ©rite.

Un des grands vecteurs pour imposer la politique migratoire est l’affirmation que la France est une terre d’immigration. Pour contrer toute rĂ©sistance Ă  cette affirmation, le rapport aux « Gaulois » est avancĂ© avec moquerie. Nos ancĂȘtres ne seraient pas les Gaulois. (1)

Il se trouve que le refus de la filiation gauloise est tout aussi erronĂ© que la prĂ©tendue hospitalitĂ© chrĂ©tienne de l’Europe. C’est historiquement, statistiquement et donc mathĂ©matiquement faux. La Gaule compte 12 millions d’habitants lors des invasions barbares du Ve siĂšcle. Ces barbares ne reprĂ©sentent que 5 % de la population. La France compte 40 millions d’habitants Ă  la fin du XIXe siĂšcle. Il n’y a pas eu de flux migratoire entre ces deux pĂ©riodes.

Compte tenu de la dilution des 5 % de la population barbare du Ve siÚcle, La France de la fin du XIXe siÚcle est donc gauloise de souche à plus de 95 % !

La France compte 50 millions d’habitants en 1960 et les populations exogĂšnes ont Ă©tĂ© assimilĂ©es, c’est-Ă -dire que la France est de souche gauloise Ă  plus de 90 %. La tradition française de migration est une supercherie.

Note

(1) Michel Balard, Jean-Philippe GenĂȘt et Michel Rouche, Des Barbares Ă  la Renaissance, Paris, Hachette, 1973.

Gilles Falavigna vient de publier GĂ©opolitique de la conspiration contre les peuples aux Éditions Dualpha, collection «Patrimoine des HĂ©ritages », 236 pages, 27 euros. Pour commander ce livre, cliquez ici.

GĂ©opolitique de la conspiration contre les peuples, Gilles Falavigna,  Éditions Dualpha.

GĂ©opolitique de la conspiration contre les peuples, Gilles Falavigna, Éditions Dualpha.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99