Le nouveau gouvernement italien est prĂȘt Ă  montrer ses muscles face Ă  la politique migratoire de l’UE: le Premier ministre Giuseppe Conte a promis de mettre fin au « business » de l’immigration, tout en rĂ©clamant une redistribution « automatique» des rĂ©fugiĂ©s parmi les autres pays de l’UE.

L’arrivĂ©e au pouvoir d’un gouvernement populiste en Italie pourra bouger fortement les politiques menĂ©es par Bruxelles. Devant le SĂ©nat, le nouveau Premier ministre italien Giuseppe Conte a prĂ©sentĂ© mardi les grandes lignes de son programme de gouvernement, notamment, sur les questions migratoires.

« Le premier banc d’essai de la nouvelle maniĂšre de dialoguer avec les partenaires europĂ©ens sera l’immigration. La gestion des flux a Ă©tĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent un Ă©chec: l’Europe a autorisĂ© des fermetures Ă©goĂŻstes de nombreux États qui ont dĂ©chargĂ©, en premier lieu sur notre pays, les coĂ»ts et les difficultĂ©s », a insistĂ© M. Conte devant les sĂ©nateurs, qui devront lui accorder la confiance du Parlement.

« Nous mettrons fin au « business » de l’immigration, qui a augmentĂ© de maniĂšre dĂ©mesurĂ©e Ă  l’ombre d’une fausse solidarité», a-t-il promis. « Nous ne sommes pas et nous ne serons jamais racistes », mais «l’Italie ne peut pas ĂȘtre laissĂ©e seule face Ă  l’immigration», a soulignĂ© le Premier ministre.

Giuseppe Conte a souhaitĂ© d’abord une rĂ©vision des accords de Dublin «afin de parvenir Ă  une juste distribution des responsabilitĂ©s et de mettre en place un systĂšme automatique de rĂ©partition des demandeurs d’asile.»

 « Nous demanderons avec force le dĂ©passement du RĂšglement de Dublin pour obtenir le respect effectif d’une rĂ©partition Ă©quitable des responsabilitĂ©s et pour rĂ©aliser des systĂšmes automatiques de rĂ©partition obligatoire des demandeurs d’asile», a-t-il dĂ©clarĂ©.

Matteo Salvini, son vice-Premier ministre et ministre de l’IntĂ©rieur qui est aussi le chef de la Ligue, un parti anti-immigrĂ©s, avait averti dimanche que l’Italie ne pouvait pas ĂȘtre «le camp de rĂ©fugiĂ©s de l’Europe».

« En tant que ministre, je vais travailler avec nos partenaires europĂ©ens et africains pour ne pas nourrir les milliers de personnes dĂ©sespĂ©rĂ©es avec l’illusion qu’il y a des logements et du travail pour tout le monde en Italie. En Italie, les coĂ»ts pour chaque demandeur d’asile sont les plus Ă©levĂ©s en Europe, chaque demande est considĂ©rĂ©e plus longtemps que dans l’ensemble de l’Europe et des mesures doivent ĂȘtre prises », a-t-il alors dĂ©clarĂ© en Sicile.

L’Italie reste l’un des pays europĂ©ens qui abrite le plus grand nombre de rĂ©fugiĂ©s. D’aprĂšs les autoritĂ©s, environ 13 500 demandeurs d’asile ont Ă©tĂ© dĂ©jĂ  enregistrĂ©s dans cet État cette annĂ©e.

Article paru sur le site Sputnik.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99