C’est bien connu : les mĂ©dias officiels seraient « neutres » et ne diffuseraient « jamais » d’infox, Ă©tant au contraire en premiĂšre ligne afin d’assurer l’existence d’une presse Ă©thique et dĂ©ontologique. On ne rigole pas. En rĂ©alitĂ©, tout est dans le ton. La preuve par l’exemple.

L’OJIM a dĂ©cidĂ© d’inviter ses lecteurs Ă  une sorte de jeu d’étĂ©.

Lisons mot Ă  mot une dĂ©pĂȘche de l’AFP rĂ©percutĂ©e telle qu’elle par le fil d’actualitĂ© en ligne (« le live ») de Franceinfo le lundi 5 aoĂ»t Ă  23h40 :

« Des sanctions plus dures pour les navires humanitaires. Le gouvernement italien a adoptĂ© un dĂ©cret visant les navires qui portent secours aux migrants en MĂ©diterranĂ©e. Il fixe dĂ©sormais Ă  1 million d’euros l’amende maximale dont sont passibles ces bateaux entrant dans les eaux italiennes sans autorisation, contre 50 000 euros auparavant. Une victoire pour Matteo Salvini et la Ligue, son parti d’extrĂȘme droite ».

La dĂ©pĂȘche est accompagnĂ©e d’une photographie du Sea Watch, le navire d’une ONG allemande qui opĂšre en MĂ©diterranĂ©e pour « recueillir des migrants. »

Voir aussi : L’AFP muscle ses infos sport et international. Et la neutralitĂ© ?

Article paru sur le site de l’OJIM.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99