Le gouvernement irlandais, dirigĂ© par le parti de centre droit Fine Gael, a dĂ©cidĂ© de remettre en question les lois trĂšs restrictives concernant l’avortement dans le pays. En 1983, un rĂ©fĂ©rendum avait menĂ© Ă  l’inscription suivante dans la constitution : «L’Etat reconnaĂźt le droit Ă  la vie du fƓtus et, dĂ» au respect du droit Ă©gal de la mĂšre, garantit dans sa loi ce respect, […] et dĂ©fendra ce droit avec ses lois et lui donnera raison.»

Il bannit de fait l’avortement dans quasiment tous les cas de figure, sauf lorsque la vie de la mĂšre est menacĂ©e par la grossesse.

Selon le quotidien britannique The Guardian, l’administration irlandaise s’est rĂ©unie le 29 janvier pour dĂ©cider de l’organisation du rĂ©fĂ©rendum. Cette dĂ©cision, annoncĂ©e le 27 janvier, a Ă©tĂ© initiĂ©e par le Premier ministre Leo Varadkar. Le chef de l’exĂ©cutif sera soutenu par 18 de ses dĂ©putĂ©s, tandis que quatre s’opposent Ă  cette mesure et que 28 ne se prononcent pas. Afin de s’assurer du soutien dans sa dĂ©marche, le Fine Gael fera alliance avec un bloc de dĂ©putĂ©s indĂ©pendants.

L’association pro-choix The Coalition to Repeal the Eighth Amendment (La coalition pour abroger le huitiĂšme amendement, en français), a signalĂ© qu’elle espĂ©rait que le rĂ©fĂ©rendum aurait lieu en mai, arguant que les Ă©tudiants seraient plus disponibles pour voter qu’en juin, lorsqu’ils quittent le pays pour les vacances ou pour travailler. L’association qui mĂšne campagne, annonce des Ă©vĂ©nements Ă  venir pour faire la promotion de l’abrogation de cet amendement.

Some great #repealthe8th events happening in the coming weeks. https://t.co/PNfDs8utx7
If you have an event coming up send us the details pic.twitter.com/kkoBZYcwwF

— RepealEight (@repealeight) 28 janvier 2018

Les opposants et associations pro-vie se mobilisent Ă©galement. Selon The Independent, l’évĂȘque d’Elphin, une petite ville du comtĂ© de Roscommon, a envoyĂ© une lettre aux Ă©glises le 28 novembre dernier, redoutant que l’autorisation de l’avortement ne pave la voie Ă  l’euthanasie ou Ă  la mise Ă  mort des handicapĂ©s en Irlande.

Les sondages sur le rĂ©sultat de ce rĂ©fĂ©rendum qui divise autant les partis politiques que la population ne permettent de dĂ©gager une tendance claire. Une Ă©tude publiĂ©e dans le Sunday Business Post a Ă©valuĂ© que 60% des Irlandais Ă©taient favorables Ă  l’abrogation du 8e amendement, mais ce chiffre tombe Ă  51% si la dĂ©lai pour pratiquer cette intervention se monte Ă  12 semaines.

L’association pro-choix a estimĂ© Ă  plus de 198 000 le nombre d’Irlandaises ayant avortĂ© depuis 1968, clandestinement ou en changeant de pays. Selon elle, neuf femmes quittent l’Irlande par jour pour pratiquer une interruption volontaire de grossesse dans les pays voisins et trois prennent une pilule abortive sur place, dĂ©lit pour lequel elles risquent jusqu’à 14 ans de prison.

Lire aussi : A Paris, la Marche pour la vie Ă©maillĂ©e d’incidents (IMAGES)

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Article publié sur le site Les Observateurs.ch.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99