Le V4 appelle Ă  des solutions communes pour arrĂȘter le flux migratoire, et tarir le mal Ă  sa source qui est bien sĂ»r la guerre en Syrie, et plus largement la dĂ©stabilisation de la rĂ©gion.

RĂ©unis Ă  Prague lundi 15 fĂ©vrier, les quatre pays du groupe de ViĆĄegrad, ou V4, (Pologne, Hongrie, TchĂ©quie, Slovaquie) ont proposĂ© un plan pour bloquer les migrants aux frontiĂšres de la Bulgarie et de la MacĂ©doine dĂšs le mois de mars prochain. Boyko Borissov, Premier ministre de Bulgarie, et Gjorge Ivanov, PrĂ©sident de MacĂ©doine, ont participĂ© Ă  ce sommet comme vigies de l’Europe, alors que la GrĂšce est intĂ©grĂ©e dans Schengen et dĂ©possĂ©dĂ©e de tout pouvoir dĂ©cisionnel.

Fort d’une activitĂ© diplomatique intense, le V4 s’associe Ă  la Bulgarie et Ă  la MacĂ©doine pour protĂ©ger ses propres frontiĂšres. La Bulgarie n’est pas dans l’espace Schengen et la MacĂ©doine n’est mĂȘme pas dans l’UE, et ce n’est plus vers cette seule derniĂšre que les Balkans se tournent pour rĂ©gler le problĂšme migratoire. Pour preuve, le PrĂ©sident macĂ©donien a dĂ©clarĂ© que l’assistance directe de la Commission Ă©tant Ă©gale Ă  zĂ©ro, l’aide du V4, de l’Autriche et de la SlovĂ©nie est importante.

La seule solution dĂ©finitive Ă©tant la fermeture de la frontiĂšre europĂ©enne face Ă  la Turquie, les propositions faites Ă  Prague ne sont qu’un pis-aller, de l’aveu mĂȘme de M. Borissov, Premier ministre de Bulgarie. C’est cependant une Ă©tape importante pour deux raisons. PremiĂšrement, il existe une nouvelle initiative supranationale en Europe ; deuxiĂšmement, la crĂ©dibilitĂ© politique est aujourd’hui dans le camp des anti-libĂ©raux et des identitaires au plus haut sommet.

Le flux de clandestins orientaux est susceptible d’une recrudescence dramatique avec le retour du printemps. Ce plan est donc un vĂ©ritable ultimatum fixĂ© au 17 mars, avant que ne s’impose le plan B. Selon les ministres rĂ©unis, « les semaines prĂ©cĂ©dant le Conseil europĂ©en du mois de mars indiqueront si les mesures spĂ©ciales dĂ©cidĂ©es auront donnĂ©es des rĂ©sultats satisfaisant pour Ă©viter la rĂ©pĂ©tition des Ă©vĂšnements de 2015. »

  1. Bohuslav Sobotka, Premier ministre TchĂšque qui assure la prĂ©sidence tournante du V4, doit prĂ©senter ce plan mardi 16 fĂ©vrier au prĂ©sident du Conseil europĂ©en, Donald Tusk, Ă  l’occasion de sa visite Ă  Prague.

A propos de l'auteur

Thibauld Degarde est nĂ© le 4 septembre 1989 Ă  NĂźmes. DiplĂŽmĂ© en histoire et en sciences politiques, il a d’abord exercĂ© la profession de journaliste Ă  Moscou avant de se fixer en Belgique. Il est le correspondant d'EuroLibertĂ©s Ă  Bruxelles.

Articles similaires