par Pierre Malpouge.

DĂ©linquance, « incidents », Ă©meutes, exactions du fait de « jeunes » dĂ©sƓuvrĂ©s des quartiers sensibles : la SuĂšde n’échappe pas Ă  cette rĂšgle qui frappe toute l’Europe. Dans la nuit de lundi Ă  mardi, prĂšs de 80 voitures ont Ă©tĂ© incendiĂ©es Ă  Göteborg, deuxiĂšme ville du pays situĂ©e dans l’ouest de la SuĂšde.

« Nous n’avions encore jamais vu autant de voitures incendiĂ©es », a dĂ©clarĂ© Hans Lippens, porte-parole de la police. Du jamais vu et pourtant la SuĂšde en a dĂ©jĂ  vu bien d’autres


Selon l’Agence suĂ©doise de la protection civile (MSB), chaque jour, rien que dans la banlieue de Stockholm, des voitures sont incendiĂ©es, gĂ©nĂ©ralement par des « jeunes » dĂ©favorisĂ©s.

En 2017, 1 457 voitures ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© « dĂ©libĂ©rĂ©ment » brĂ»lĂ©es, contre 1 641 en 2016. En fĂ©vrier 2017, deux jours aprĂšs les dĂ©clarations du prĂ©sident amĂ©ricain Donald Trump associant immigration et criminalitĂ© en SuĂšde, des Ă©meutes ont Ă©clatĂ© Ă  Rinkeby, banlieue nord de Stockholm, dont la population est à 90 % Ă©trangĂšre. Des dizaines de « jeunes », ne supportant pas que l’on ait arrĂȘtĂ© un trafiquant de drogue prĂ©sumĂ©, y ont Ă©galement affrontĂ© la police Ă  coups de jets de pierres, brĂ»lĂ© des voitures et pillĂ© des magasins.

Les « incidents » de ce dĂ©but de semaine, qui « semblent trĂšs coordonnĂ©s, presque comme une opĂ©ration militaire via les rĂ©seaux sociaux », selon le Premier ministre social-dĂ©mocrate Stefan Löfven, ont suscitĂ© (il serait temps) de vives rĂ©actions du cĂŽtĂ© des politiques, en campagne pour les Ă©lections lĂ©gislatives du 9 septembre prochain. TrĂšs « en colĂšre », Stefan Löfven (candidat Ă  propre succession), s’adressant aux auteurs des incendies, leur a lancĂ© un « Qu’est-ce que vous ĂȘtes en train de faire ? Vous dĂ©truisez vos propres chances, vos parents et vos quartiers » dont lesdits « jeunes » se moquent sans aucun doute comme de leur premiĂšre kalachnikov.

Egalement candidat aux lĂ©gislatives, Ulf Kristersson, chef du parti conservateur, a quant Ă  lui dĂ©clarĂ© que « la SuĂšde tolĂšre cela depuis trop longtemps. Cela doit cesser maintenant ». Un « depuis trop longtemps » qui ressemble Ă  un constat d’impuissance d’une SuĂšde et Ă  la faillite d’une Europe incapables de gĂ©rer l’immigration-invasion et ses consĂ©quences qui pourrissent la vie des « souchiens » de chaque pays.

Article paru dans les colonnes du quotidien Présent.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99