Non les autrichiens ne sont pas racistes. Non les autrichiens ne sont pas islamophobes. Oui les autrichiens se rĂ©voltent dans les urnes contre une invasion migratoire arabo musulmane non voulue par le peuple. Quelques faits rĂ©cents…

(18 janvier) Une adolescente de 18 ans autrichienne violĂ©e par un migrant afghan dans un parc d’attraction de Vienne.

http://www.express.co.uk/news/world/635559/Teen-girl-hospitalised-raped-Afghan-migrant-park-bench-austria

(14 fĂ©vrier) Une Ă©coliĂšre de 14 ans autrichienne dĂ©voile Ă  la presse avoir Ă©tĂ© violĂ©e dans la cantine de son Ă©cole par 6 migrants d’origine africaine dans la ville de Graz.

http://www.mirror.co.uk/news/uk-news/migrant-teen-accused-gang-raping-7387576

(22 avril) Une heure du matin : Une jeune fille autrichienne de 21 ans rentre d’une sortie en ville accompagnĂ©e par son amie quand elle s’absente quelques minutes pour aller aux toilettes publiques de la gare Praterstem de Vienne. Elle a Ă©tĂ© suivie par 3 demandeurs d’asile afghans qui la plaquent au sol, lui bloquent la tĂȘte contre les toilettes, lui bĂąillonnent la bouche et la violent collectivement.  Son amie inquiĂšte a retrouvĂ© sa copine gisant sur le sol des toilettes. Les trois « rĂ©fugiĂ©s » se sont enfuis des lieux mais ont vite Ă©tĂ© retrouvĂ©s par la police.

Ceci fait suite Ă  une sĂ©rie non exhaustive de tentatives de viols comme par exemple en janvier dernier sur la route qui traverse le parc de Hauptalle ou tout rĂ©cemment jeudi soir dans Graz quand un demandeur d’asile afghan a essayĂ© d’abuser sexuellement d’une jeune femme autrichienne de 20 ans. Les cris de la victime ont miraculeusement alertĂ© des passants qui lui ont portĂ© secours. Etc., etc. …

http://www.thelocal.at/20160425/teen-confesses-to-gang-rape-attack-in-vienna

Le paisible petit peuple autrichien et ses 8,5 millions d’habitants ne veut pas connaitre tout ce que leurs voisins frontaliers allemands (et en particulier les femmes de Cologne par exemple) sont en train de subir. Angela Merkel ayant acceptĂ© dĂ©raisonnablement d’ouvrir ses frontiĂšres Ă  plus d’un million de « rĂ©fugiĂ©s »qui sont Ă  60 % des hommes seuls sans femmes ni enfants et qui pour beaucoup ne restent pas en Allemagne mais choisissent d’autres destinations de l’UE en raison de la suppression totale des frontiĂšres. Les jeunes blondes aux yeux bleus tyroliennes attisent malheureusement la concupiscence nausĂ©abonde de certains de ces migrants venus d’un autre monde.

A propos de l'auteur

Christian Legrand

Christian Legrand a parcouru le monde de nombreuses années (Chine, USA, Afrique noire, etc.) avant de devenir un chroniqueur régulier de nombreux sites internet français et étrangers.

Articles similaires