Les Français n’attendaient rien de l’intervention tĂ©lĂ©visĂ©e d’Emmanuel Macron ce dimanche soir. Ils n’ont donc pas Ă©tĂ© déçus.
MalgrĂ© une parti pris affichĂ© de paraĂźtre direct, concis, concret et clair, Macron aura Ă©tĂ© tel que nous le connaissons : satisfait de lui mĂȘme et prĂȘt a toutes les promesses au demeurant contradictoires et nĂ©buleuses, promesses qu’il croit pouvoir rĂ©sumer par son nouveau mantra : « nouvel acte, nouveau chemin, rĂ©invention. »
NullitĂ© abyssale d’un PrĂ©sident de la RĂ©publique qui, d’allocutions prĂ©sentĂ©es comme solennelles en confĂ©rences inutiles et en points d’Ă©tapes subalternes, a alternĂ© au fil des mois, propos guerriers et miĂšvrerie bisounours, se bornant Ă  commenter l’actualitĂ© et constatant aujourd’hui que le coronavirus est mĂ©chant mais s’éloigne tout en pouvant revenir bientĂŽt, que l’eau de pluie est humide, que la nuit est plus obscure que le jour, que le monde est vaste, l’Ă©conomie en difficultĂ©, la sociĂ©tĂ© en fragilitĂ©, sans oublier de rappeler que le racisme c’est mal mais que taper sur des policiers n’est pas trĂšs bien non plus, et que, au final, c’est « celui qui dit qui est » mĂȘme si « jeux de mains, jeux de vilains »…
Aucune vision de la France Ă  venir. La RĂ©publique de demain sera celle d’avant, plus le mot « indĂ©pendance » dont Macron a usĂ© et abusĂ© dans son intervention. Comme l’Ă©crivait Montherlant, « C’est quand la chose manque qu’il faut y mettre le mot. »
Aucun plan global de rĂ©tablissement de l’Etat, aucune piste de reconstruction morale, politique, industrielle, sanitaire, identitaire et sociale du Pays. Aucune perspective non plus sur le court terme au delĂ  des annonces ponctuelles et rĂ©versibles sur le retour au vert de l’Ile-de-France, la libertĂ© de circulation en Europe ou l’assouplissement des rĂšgles et protocoles dans les Ă©tablissements scolaires. Rien, si ce n’est, en filigrane, la prĂ©paration des manƓuvres de basse politique politicienne sensĂ©es dans son esprit conduire Ă  sa rĂ©Ă©lection en 2022… Ou avant.
Il n’y a pas de PrĂ©sident de la RĂ©publique Ă  l’ÉlysĂ©e. Seulement un boy scout, la tĂȘte dans les Ă©toiles et l’esprit tournĂ© vers le pays des fĂ©es. Mais un boy scout laĂŻcisĂ©, qui jamais n’aurait fait sa Promesse. Rue Saint-HonorĂ©, le youkaĂŻdi-youkaĂŻda de l’infantilisme progressiste et globalisant a remplacĂ© la Marseillaise.
La France, elle, est un navire mal en point sans capitaine et commandĂ© par un mousse; bateau ivre sans gouvernail, ni sextant, ni boussole, abandonnĂ© aux cinq vents mauvais de la dislocation sociale, de la destruction Ă©conomique, de la submersion migratoire, de la nĂ©antisation de ses valeurs et de l’offensive racialo-gauchiste.
Mais cela, il est vrai, ne date pas de 2017.
Rien de nouveau, en effet, sous l’Ă©clipse du soleil national.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visziteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99