par Gabriella Lima.

Washington mĂšne une opĂ©ration de grande ampleur visant Ă  renverser le gouvernement lĂ©gitime du Venezuela. Afin de promouvoir leurs intĂ©rĂȘts dans la rĂ©gion, les pouvoirs amĂ©ricains envisagent d’aller jusqu’à l’assassinat du prĂ©sident Maduro.
Lors de son intervention Ă  CNN le 24 fĂ©vrier, le secrĂ©taire d’État amĂ©ricain, Mike Pompeo, a ouvertement annoncĂ© l’intention de Washington de « passer aux actes » pour soutenir l’opposant Juan Guaido. Il n’a pas manquĂ© d’ajouter que « les jours de Nicolas Maduro Ă©taient comptĂ©s ».

Ainsi, Washington a dĂ©montrĂ© une nouvelle fois que le rĂšglement pacifique de la question vĂ©nĂ©zuĂ©lienne n’est pas sa prioritĂ©. Le scĂ©nario amĂ©ricain ne prĂ©voit pas une issue Ă  la crise. En fait, il repose sur les intĂ©rĂȘts financiers et politiques Ă©tasuniens que les services spĂ©ciaux et les agents de la Maison Blanche sont prĂȘts Ă  dĂ©fendre. Par tous les moyens et Ă  toutes Ă©chelles.

C’est notamment cela, et non pas la crise au Venezuela, qui a provoquĂ© l’émergence de l’opposant loyal, un pantin de Washington, Juan Guaido, dont la lĂ©gitimation du Pouvoir garantirait aux États-Unis l’accĂšs aux ressources du pays et renforcerait son influence dans la rĂ©gion.

VoilĂ  pourquoi le dĂ©partement d’État s’est prĂ©cipitĂ© pour apporter son soutien Ă  l’opposition vĂ©nĂ©zuĂ©lienne.

Soutien militaire

Les États-Unis ont recours Ă  leurs forces et services spĂ©ciaux pour renverser le gouvernement au Venezuela. De surcroĂźt, ils projettent de transfĂ©rer des armes aux opposants via les pays voisins.
Les dĂ©clarations menaçantes de Pompeo ont succĂ©dĂ© Ă  une journĂ©e de violences aux frontiĂšres colombiennes oĂč Guaido et ses partisans se sont dirigĂ©s au prĂ©texte de faire passer une aide humanitaire amĂ©ricaine.

Une telle coordination des actions suscite des questions. Il est bien probable que Washington considÚre la Colombie comme une base de départ pour lancer une intervention militaire au Venezuela.

Or, c’est lĂ  oĂč les États-Unis dĂ©ploient leurs forces spĂ©ciales en dĂ©pit du mĂ©contentement de la population.

Une telle coopĂ©ration s’explique par le fait que le gouvernement colombien est depuis longtemps contrĂŽlĂ© par Washington. C’est sous l’administration de Bush que Bogota a commencé à obtenir des financements solides en provenance des USA.

Pourtant, ces investissements n’ont pas amĂ©liorĂ© le paysage Ă©conomique en Colombie. Les experts estiment plutĂŽt le contraire. En effet, d’aprĂšs un Ă©conomiste colombien, Alvaro Pardo, la Colombie est aujourd’hui dans une situation Ă©conomique pire qu’en 2003.

Comme le Venezuela, elle subit une crise Ă©conomique grave. Mais Washington ne se dĂ©pĂȘche pas de sauver la population colombienne et de renverser le gouvernement. Car les États-Unis financent seulement les projets profitables.

Soutien financier

Alors qu’elle dĂ©pense d’énormes sommes pour couvrir les opĂ©rations de ses forces, la Maison Blanche a trouvĂ© un moyen d’économiser concernant le soutien aux partisans de Guaido.

En effet, les États-Unis ont gelĂ© des avoirs vĂ©nĂ©zuĂ©liens. Il est Ă©vident qu’ils projettent d’investir cet argent de Caracas dans l’opĂ©ration visant Ă  garantir la lĂ©gitimitĂ© du prĂ©sident autoproclamĂ©.

Cela confirme de plus l’intention de la Maison Blanche d’éliminer l’actuel chef d’État et la nĂ©gligence des autoritĂ©s amĂ©ricaines envers les VĂ©nĂ©zuĂ©liens.

Soutien informationnel

Outre le soutien militaire et financier, Washington fait circuler des messages sur la violence du gouvernement vĂ©nĂ©zuĂ©lien visant Ă  saboter le prĂ©sident et semer le chaos pour promouvoir les intĂ©rĂȘts de sa crĂ©ature.

Heureusement, beaucoup d’EuropĂ©ens, ayant un esprit critique, analysent ces informations et n’hĂ©sitent pas Ă  exprimer leurs prĂ©occupations.

Certes, Washington recourt à tous les moyens pour renverser le gouvernement non grata, se justifiant toujours par de belles notions, telles la « liberté » et la « démocratie ».

L’issue d’une telle ingĂ©rence est prĂ©visible, les États-Unis ayant dĂ©jĂ  rĂ©alisĂ© un tel scĂ©nario Ă  plusieurs reprises.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Euro Libertes

EuroLIbertés est le site de la réinformation européenne.

Articles similaires