C’est un usage courant dans les magasins et on n’y fait plus guĂšre attention ; certains articles attirent la convoitise bien plus que d’autres, soit pour leur prix (foie gras, alcools, disques, etc.), soit pour leur facilitĂ© de vol (piles) et sont exposĂ©s « sous clĂ© ».

walmart

Aux États-Unis, les « produits cosmĂ©tiques pour Afro-amĂ©ricains » sont particuliĂšrement prisĂ©s d’utilisateurs qui ne semblent pas tous enclins Ă  les acquĂ©rir contre monnaie sonnante et trĂ©buchante. D’oĂč la directive d’un magasin de la chaĂźne de supermarchĂ©s Walmart, Ă  Perris, de les enfermer dans une armoire vitrĂ©e pour Ă©viter la tentation Ă  certains.

Une occasion rĂȘvĂ©e pour les professionnels de l’anti-racisme : l’avocate Gloria Allred, cĂ©lĂšbre pour ses engagements en faveurs des droits civiques, a en effet dĂ©posĂ© une plainte pour discrimination, arguant que les autres cosmĂ©tiques Ă©taient, eux, en accĂšs libre
 et donc, qu’une cliente n’avait pas l’obligation d’« ĂȘtre escortĂ©e jusqu’à la caisse avec les produits pour pouvoir les acheter. »

Selon maĂźtre Allred, « ces pratiques discriminatoires perpĂ©tuent des stĂ©rĂ©otypes raciaux selon lesquels les Noirs seraient des voleurs  »

Le groupe Walmart se défend en indiquant que « certains articles de soins sont soumis à des mesures additionnelles de sécurité » et que chaque responsable de magasin prend ses décisions en se basant sur des statistiques concernant les objets les plus concernés.

On imagine tout de mĂȘme que pour les dirigeants de ce groupe, l’argent d’un client n’a pas davantage d’odeur que de couleur ethnique


Devront-ils Ă  l’avenir se laisser dĂ©trousser au nom du douteux slogan « pas d’amalgame », dĂ©sormais brandi Ă  tort et Ă  travers pour le plus grand profit de certains ?

 

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99