La vaguelette de la Ligue du LOL Ă©tait devenue un vĂ©ritable tsunami. Pourquoi ? D’une part parce qu’elle touchait de jeunes journalistes branchĂ©s, progressistes, politiquement corrects et en apparence propres sur eux. D’autre part parce que ces comportements – qui allaient du simple bizutage Ă  la vĂ©ritable persĂ©cution de cour de rĂ©crĂ©ation – Ă©taient Ă  double sens. Le jour, je dĂ©fends #metoo et le fĂ©minisme le plus Ă©chevelĂ© et le plus castrateur, la nuit je me venge sur les « meufs ». Le couperet est tombĂ©, les contrevenants sont virĂ©s pour s’ĂȘtre faits prendre les doigts dans le pot de confiture du LOL.

 

Libération

Le journal a annoncĂ© le 4 mars 2019 le licenciement d’Alexandre Hervaud, directeur adjoint de la rĂ©daction numĂ©rique et de Vincent Glad, pigiste rĂ©gulier (et fondateur de la Ligue du LOL).

«  À la suite des rĂ©vĂ©lations – dans LibĂ©ration notamment – des agissements du groupe connu sous le nom de « Ligue du LOL », la direction du journal, aprĂšs une enquĂȘte interne approfondie, a dĂ©cidĂ© de se sĂ©parer des deux journalistes de la rĂ©daction qui faisaient partie de cette ligue, l’un comme fondateur, l’autre comme membre actif
  la direction n’avait d’autre choix, dans la mesure oĂč les faits rendus public Ă  cette occasion, qui ont causĂ© des dommages graves Ă  plusieurs personnes, se situent Ă  l’exact opposĂ© des valeurs que le journal dĂ©fend depuis sa fondation, crĂ©ant un trouble grave et caractĂ©risĂ© pour LibĂ©ration. »

Les Inrocks et les autres

Guilhem Malissen a Ă©tĂ© Ă©cartĂ© du site de podcasts Nouvelles Écoutes, Guillaume Ledit de Usbek&Rica a subi le mĂȘme sort. Aux Inrocks, David Doucet, rĂ©dacteur en chef numĂ©rique (et auteur d’un livre sur la fachosphĂšre chez Flammarion) et François-Luc Doyez, rĂ©dacteur en chef adjoint, ont Ă©tĂ© licenciĂ©s Ă  la suite « de l’impact nĂ©gatif sur l’image du magazine et sur la crĂ©dibilitĂ© journalistique ». Olivier Tesquet de TĂ©lĂ©rama et Christophe Carron de Slate semblent avoir passĂ© entre les gouttes.

Les Ă©coles de journalisme n’ont pas Ă©tĂ© Ă©pargnĂ©es par la mode du repentir et de la « chasse au blanc hĂ©tĂ©rosexuel de 30 ans ». Ainsi une obscure journaliste, Nassira El Moaddem, ex du Bondy Blog, accuse sept ans plus tard Hugo ClĂ©ment (devenu journaliste vedette de Konbini) et Martin Weill (autre vedette conformiste de Quotidien de TF1) de l’avoir harcelĂ©e en 2012. Les intĂ©ressĂ©s parlent de blagues de potaches. Mais il y a pire, selon Le Monde du 17/18 fĂ©vrier 2019 dans une Ă©cole de journalisme « des chants racistes, sexistes ou homophobes » ont Ă©tĂ© entendus « dans un bus en direction d’un tournoi de foot », on tremble. On tremble surtout pour la libertĂ© d’expression au sens le plus simple du terme.

Article publiĂ© sur le site l’OJIM.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99