79 % des Français adhĂšrent Ă  une thĂ©orie du complot. C’est l’information que publie, entre autres, le Huffington Post le 7 janvier 2018 en commentant qu’elle est prĂ©occupante.

Mais qu’est-ce qui devrait ĂȘtre le plus prĂ©occupant ? Que les Français croient en grande majoritĂ© Ă  une thĂ©orie du complot ou Ă  la possibilitĂ© de l’existence de celui-ci ?

Huffington Post Fake news

Cette derniĂšre possibilitĂ© est rejetĂ©e avec condescendance. Peu importe ce que pensent la majoritĂ© des gens puisque ce sont les dĂ©tenteurs officiels de l’information qui affirment la vĂ©ritĂ© unique. La multiplication des exemples de faits douteux, Ă  l’instar des Armes de Destruction Massive pour la troisiĂšme guerre du Golfe, et il y a bien pire, ne vaut rien. Mais revenons sur le cas d’école de ce dĂ©but d’annĂ©e :

L’article du Huffington Post reprend une Ă©tude IFOP qui intervient quelques jours aprĂšs l’annonce du PrĂ©sident Macron d’instituer une bonne pratique de l’information avec le contrĂŽle des « fake news ».

La collusion entre la presse et les institutions n’est plus Ă  dĂ©montrer puisque les intĂ©rĂȘts sont liĂ©s. Nous y reviendrons Ă  une autre occasion. Mais cette collusion suffit-elle Ă  confirmer une conspiration contre le peuple ? Cet article pourrait n’ĂȘtre que le fruit de l’opportunitĂ© de l’actualitĂ©, une maniĂšre d’évoquer la falsification de l’information par des groupes mal intentionnĂ©s.

Alors intéressons-nous à cette étude IFOP et à son relais par la presse.

Tout d’abord, l’étude ne sort pas de nulle part. Elle a Ă©tĂ© commanditĂ©e par la Fondation Jean JaurĂšs. Cette officine du Parti Socialiste est reconnue d’utilitĂ© publique par l’État. Son statut lui Ă©vite la transparence des fonds. Elle n’est pas soumise Ă  contrĂŽle fiscal. Elle fait, cependant, Ă©tat d’un budget de fonctionnement de 2 millions d’euros par an. Selon WikipĂ©dia, la fondation est nĂ©e de la chute du mur de Berlin et de la mise en Ă©vidence que les fondements du socialisme sont remis en cause par les peuples. L’objet de la fondation est la promotion du socialisme.

Ensuite, cette inquiĂ©tude des rĂ©sultats de l’étude n’est pas celle du Huffington Post, mais de l’ensemble de la presse, du Figaro Ă  LibĂ©ration, qui reprennent mot pour mot la dĂ©pĂȘche AFP. Il n’y a pas de nĂ©gligence puisque l’article ne relate pas des faits, mais correspond Ă  une interprĂ©tation de ceux-ci.

Nous avons bien collusion, que le Code pĂ©nal dĂ©cline juridiquement en corruption. Elle a pour dĂ©terminant une pensĂ©e qui se proclame le Bien et en action contre ce qu’elle proclame ĂȘtre le Mal. Elle prĂ©tend, ici, s’attaquer au « fake », Ă  la fausse information.

Cette collusion travaille dans l’ombre. C’est la caractĂ©ristique des maffias.

Un article du Figaro, du 9 mars 2014, nous parle du nouvel « observatoire des radicalitĂ©s » crĂ©Ă© par un groupe d’universitaires indĂ©pendants. C’est un mensonge puisque ces spĂ©cialistes de l’ExtrĂȘme Droite qui soutiennent n’ĂȘtre partisans d’aucune pensĂ©e particuliĂšre sont tous financĂ©s par la Fondation Jean JaurĂšs Ă  travers des structures comme Conspiracy Watch, officine de la Fondation et donc du PS oĂč nous retrouvons tous les intervenants. En termes de radicalitĂ©, ces auteurs n’ont publiĂ© que, et strictement que, sur le Front National. Cet article du trĂšs honorable Figaro est donc un « fake ».

Dans les faits, ces groupes de l’ombre, qui luttent contre les thĂ©ories du complot, inversent les valeurs de la signification. Dans leurs actes, ils portent tous les attributs de la conspiration.

L’information est le bras armĂ© du conflit idĂ©ologique planĂ©taire qui vise Ă  imposer une façon de penser qui doit ĂȘtre unique, la bien-pensance. Ainsi, la victoire sera dĂ©finitive. Il est alors logique, naturel, que l’adage qui veut que la guerre soit une chose trop sĂ©rieuse pour la confier aux militaires s’applique parfaitement au traitement de l’information qui n’a pas Ă  ĂȘtre du ressort du journaliste.

Gilles Falavigna vient de publier GĂ©opolitique de la conspiration contre les peuples aux Éditions Dualpha, collection «Patrimoine des HĂ©ritages », 236 pages, 27 euros. Pour commander ce livre, cliquez ici.

GĂ©opolitique de la conspiration contre les peuples, Gilles Falavigna,  Éditions Dualpha.

GĂ©opolitique de la conspiration contre les peuples, Gilles Falavigna, Éditions Dualpha.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99