Bijoutier juif séfarade, venu du Portugal, Jacob Pereira (?-1794) passe de Bordeaux à Paris en 1789 ou 1790. En juillet 1790, il est admis aux « Jacobins » et y développe des opinions violemment anticléricales. Il participe à la journée du 17 juillet 1791, au Champ de Mars, et suit de loin les assaillants des Tuileries, le 10 août 1792.

« Ultra-révolutionnaire » de la section des Piques (la 5e section parisienne, ex-de la Place Vendôme, qui est celle du domicile de Maximilien Robespierre), proche du Prussien « Anacharsis » Cloots et de son dangereux cousin Pierre-Joseph Proli, l’agent principal du service de renseignements autrichien, ainsi que ses deux coreligionnaires, les frères Moïse-Junius & Emmanuel « Frey ». Il est dénoncé par Fabre « d’Églantine », le 14 octobre 1793, comme « corrompu et agent de l’étranger ». Il est exclu des « Jacobins » le 21 novembre.

Jugé par le Tribunal Révolutionnaire du 21 au 23 mars 1794, avec les dirigeants les plus « ultra » des « Cordeliers » et les partenaires de Poli, il est guillotiné avec eux le 24. Ce ne fut qu’un suiveur et ce que l’on appelle vulgairement une « grande gueule ».

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertés n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontés aussi dévouées soient elles… Sa promotion, son développement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nécessitent une équipe de collaborateurs compétents et disponibles et donc des ressources financières, même si EuroLibertés n’a pas de vocation commerciale… C’est pourquoi, je lance un appel à nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prêts à nous aider ; il faut dire qu’ils sont très sollicités par les medias institutionnels… et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertés et eux, c’est assez incompatible !… En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

A propos de l'auteur

Bernard Plouvier

Ancien chef de service hospitalier, spécialisé en Méde­cine interne.Il est auteur de nombreux livres historiques (L’énigme Roosevelt, faux naïf et vrai machiavel ; La ténébreuse affaire Dreyfus ; Hitler, une biographie médicale et politique ; Dictionnaire de la Révolution française,…) et d'essais (Réflexions sur le Pouvoir. De Nietzsche à la Mondialisation ; Le XXIe siècle ou la tentation cosmopolite ; Le devoir d’insurrection,…). Il a été élu membre de l’Académie des Sciences de New York en mai 1980.

Articles similaires