Bijoutier juif séfarade, venu du Portugal, Jacob Pereira (?-1794) passe de Bordeaux à Paris en 1789 ou 1790. En juillet 1790, il est admis aux « Jacobins » et y développe des opinions violemment anticléricales. Il participe à la journée du 17 juillet 1791, au Champ de Mars, et suit de loin les assaillants des Tuileries, le 10 août 1792.

« Ultra-rĂ©volutionnaire » de la section des Piques (la 5e section parisienne, ex-de la Place VendĂŽme, qui est celle du domicile de Maximilien Robespierre), proche du Prussien « Anacharsis » Cloots et de son dangereux cousin Pierre-Joseph Proli, l’agent principal du service de renseignements autrichien, ainsi que ses deux coreligionnaires, les frĂšres MoĂŻse-Junius & Emmanuel « Frey ». Il est dĂ©noncĂ© par Fabre « d’Églantine », le 14 octobre 1793, comme « corrompu et agent de l’étranger ». Il est exclu des « Jacobins » le 21 novembre.

JugĂ© par le Tribunal RĂ©volutionnaire du 21 au 23 mars 1794, avec les dirigeants les plus « ultra » des « Cordeliers » et les partenaires de Poli, il est guillotinĂ© avec eux le 24. Ce ne fut qu’un suiveur et ce que l’on appelle vulgairement une « grande gueule ».

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

A propos de l'auteur

Bernard Plouvier

Ancien chef de service hospitalier, spĂ©cialisĂ© en MĂ©de­cine interne.Il est auteur de nombreux livres historiques (L’énigme Roosevelt, faux naĂŻf et vrai machiavel ; La tĂ©nĂ©breuse affaire Dreyfus ; Hitler, une biographie mĂ©dicale et politique ; Dictionnaire de la RĂ©volution française,
) et d'essais (RĂ©flexions sur le Pouvoir. De Nietzsche Ă  la Mondialisation ; Le XXIe siĂšcle ou la tentation cosmopolite ; Le devoir d’insurrection,
). Il a Ă©tĂ© Ă©lu membre de l’AcadĂ©mie des Sciences de New York en mai 1980.

Articles similaires