Union européenne. Pour parler d’une seule voix face au gouvernement britannique, la Commission européenne a obtenu que les administrations des Vingt-Huit n’aient que très peu de contacts directs avec celle du Royaume-Uni. À six semaines de la date possible du Brexit, le 29 mars, cette consigne peut engendrer certaines situations kafkaïennes.

Ainsi, la douane britannique est en train de changer son système d’informatique et n’a pas eu le droit d’échanger avec son homologue française pour lui expliquer les conséquences pratiques de son nouveau guichet numérique.

Après d’âpres discussions, la Commission a décidé de s’opposer à la fusion entre Alstom et l’allemand Siemens, destiné à créer un champion européen du ferroviaire. Les critiques n’ont pas manqué de fuser, notamment Bruno Le Maire qui accuse Bruxelles de servir les intérêts de la Chine.

Allemagne. La députée verte allemande Franziska Brantner a mis en cause le manque d’ambition du nouveau traité entre la France et l’Allemagne. « Il n’y a rien pour faire avancer l’Europe, seulement des belles promesses sans projets concrets » a-t-elle conclu.

Nouveau sujet de réflexion chez notre voisin : les retraites. Sauf que contrairement à ce qui se passe en France où la tendance est à la réduction, les Allemands envisagent de revaloriser fortement les retraites pour quatre millions de retraités. Sans augmenter les impôts.

Italie. Confirmation. Luigi Di Maio, vice-président du Conseil et chef de file du M5S, a précisé : « Nous avons fait un saut en France et nous avons rencontré le leader des Gilets jaunes, Christophe Chalençon et les candidats aux élections européennes de la liste RIC d’Igrid Levavasseur [
] le vent du changement a franchi les Alpes. »

Le ministre italien chargé des Affaires européennes, Paolo Savona, 82 ans, va quitter le gouvernement et devrait prendre, non pas sa retraite, mais la présidence de la Consob. L’intĂ©rim sera assuré par Giuseppe Conte.

Russie. « Nos partenaires américains ont annoncé qu’ils suspendaient leur participation à l’accord [du traité INF] et nous la suspendons à notre tour », a déclaré Vladimir Poutine. Rappelons que ledit traité (INF), signé entre les USA et l’URSS en 1987, visait à abolir l’usage des missiles terrestres d’une portée de 500 à 5 500 km.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99