par Pierre Lance.

Les « belles Ăąmes », au premier rang desquelles s’affichent Mme Angela Merkel et le Pape François, veulent nous persuader que nous devons accueillir Ă  bras ouverts tous les migrants africains qui fuient le pays de leurs ancĂȘtres, pour toutes sortes de raisons dont la principale est la recherche utopique d’un « paradis sur terre ».
Et tous, bien qu’étant pour la plupart de religion musulmane, veulent venir en Europe, seul continent oĂč les « mĂ©crĂ©ants » sont en majoritĂ©, mais aucun d’eux ne manifeste l’intention de se diriger vers un pays musulman du Moyen-Orient ou d’Asie.
Qu’est-ce à dire ?
L’explication de cette Ă©trangetĂ© est assez simple. On oublie que les migrants ou les candidats Ă  l’émigration, oĂč qu’ils soient, regardent la tĂ©lĂ©vision comme tout le monde. Et que voient-ils ? De charmantes vieilles dames catholiques ou de non moins charmantes jeunes filles socialistes (Ă  moins que ce ne soit le contraire) auxquelles s’ajoutent quelques septuagĂ©naires masculins jamais sortis de l’adolescence, qui, regroupĂ©s en associations charitables, humanistes, altruistes, universalistes, etc. consacrent toute leur Ă©nergie Ă  rĂ©unir vĂȘtements et nourriture pour que les migrants survivent malgrĂ© tout et puissent mĂȘme faire des enfants. Et ça marche, puisque certains expatriĂ©s occupent depuis plusieurs annĂ©es la « jungle » de Calais, oĂč les femmes enceintes sont nombreuses ainsi que les familles avec jeunes enfants.
À l’heure oĂč j’écris ces lignes, on s’efforce de faire disparaĂźtre cette « jungle », tandis qu’environ 2 000 de ses occupants se sont Ă©vaporĂ©s dans la nature et vont donc inĂ©luctablement reconstituer des campements ici oĂč lĂ , sans parler des nouveaux arrivants qui ne cessent de franchir la MĂ©diterranĂ©e Ă  destination de nos contrĂ©es bĂ©nies des dieux.
Mais quoi de plus normal ? Ils sont si gentils ces EuropĂ©ens, si souriants, si aimables, si hospitaliers, si comprĂ©hensifs et si gĂ©nĂ©reux ! Tellement sensibles Ă  la souffrance humaine qu’ils lui sacrifient en toute inconscience leur propre civilisation, sans laquelle pourtant le monde en serait encore au temps de la marine Ă  voile et de la lampe Ă  pĂ©trole !
Nous serons bientÎt au bord du gouffre. Qui nous protÚgera des altruistes ?

Article paru sur le site Nice Provence info.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.