Meghan Markle s’est convertie Ă  la religion anglicane pour pouvoir Ă©pouser le Prince Harry. « Paris vaut bien une messe »  mais la comparaison s’arrĂȘte là ! Conversion et mariage « motivĂ©s exclusivement par l’amour » selon StĂ©phane Berne dont la perspicacitĂ© et la pertinence ne peuvent ĂȘtre mis en doute. Mais depuis quand l’« amour » est la motivation des mariages au plus haut niveau ?

Le Prince Harry et Meghan Markle visitent le Titanic Ă  Belfast.

Le Prince Harry et Meghan Markle visitent le Titanic Ă  Belfast.

Et d’entendre rabĂąchĂ©s les mĂȘmes mots dans tous les commentaires Ă©logieux de toute la presse. D’autant que ce mariage royal est placĂ© sous le signe de la mixitĂ©, ce qui en fait le rĂ©gal de toute la bien-pensance occidentale. On sait que l’idĂ©ologie de la « gĂ©nĂ©rosité » et du cƓur place l’amour au-dessus de toute autre considĂ©ration. L’amour est mĂȘme la mesure de toute chose. Alors, lorsque l’amour impose en quelque sorte une merveilleuse union mixte, ce sont deux Ă©lĂ©ments fondamentaux du politico-socialement correct qui sont rassemblĂ©s.

On ne peut s’empĂȘcher de s’interroger sur les motivations de Meghan Markle aux parcours familial et professionnel pour le moins incertains, mais aseptisĂ©s par la presse qui veut vendre une image idyllique d’un message beaucoup plus politique. S’interroger aussi sur cette « fin » de vie de garçon d’un Prince Harry turbulent et souvent gĂȘnant pour la famille royale. Une « fin » qui serait une sorte de cerise sur le gĂąteau de la jeune vie provocatrice d’Harry
 Mais laissons ces mauvaises pensĂ©es de cĂŽtĂ© et rĂ©jouissons-nous avec 3 milliards de terriens (parait-il
) d’un mariage porteur de belles idĂ©es gĂ©nĂ©reuses
 dont celle du triomphe de la mixitĂ©. Un triomphe Ă©levĂ© au niveau de la famille royale la plus symbolique et la plus puissante au monde. Des journalistes font mĂȘme un parallĂšle entre l’élection d’Obama et le mariage d’Harry avec Meghan sur le plan des symboles et de l’évolution des idĂ©es progressistes et anti-racistes. RĂ©jouissons-nous encore ! En outre, les dĂ©clarations virulentes de Meghan Markle contre Donald Trump ajoutent Ă  son caractĂšre sympathique et complĂštent un paysage presque parfait : amĂ©ricaine d’origine noire et anti-Trump. Il faudra peut-ĂȘtre qu’elle se calme maintenant qu’elle a acquis un statut officiel, notamment lors de la venue de Trump en Grande-Bretagne prochainement.

On sait dĂ©jĂ  que les races n’existent lĂ©galement pas, mais pourtant on s’esbaudit et on applaudit les origines maternelles de Meghan, en dĂ©nigrant ouvertement son pĂšre d’origine irlandaise, failli et dĂ©peint comme une sorte d’épave et avec lui ses deux enfants issus d’un premier lit. On parierait mĂȘme que ces trois-lĂ  ont dĂ» voter pour Trump
 C’est certainement une coĂŻncidence innocente, mais qui montre oĂč se trouve le camp des « bons » et celui des « mĂ©chants ».

Mais sur le fond, ce sont aussi des assurances qui sont ainsi donnĂ©es sur le devenir du Royaume Uni : une alliance mĂ©diatique avec les USA ; la reconnaissance de plus en plus officielle de la mixitĂ©, Ă  rapprocher dans l’esprit, de l’élection du Maire de Londres d’origine pakistanaise ; un message d’ouverture envoyĂ© au monde comme pour Ă©crire une suite Ă  la regrettĂ©e et inoubliable Diana, dont les frasques et les provocations gĂ©nĂ©reuses ont tant marquĂ©es positivement les esprits progressistes et bien-pensants.

Rassurons-nous par le fait qu’un tel mariage va rapporter quelques millions de livres au Royaume Uni, « qui en a bien besoins depuis le Brexit » selon nos journalistes de France 2 bien informĂ©s et toujours Ă  l’affĂ»t d’un commentaire assassin. Il parait que cela pourrait aussi aider le R.U. dans l’intensification de ses relations commerciales avec le Commonwealth et mĂȘme avec la Chine.

Fantastique !

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Richard Dessens

Enseignant pendant plusieurs annĂ©es dans une Ă©cole prĂ©paratoire aux concours d’entrĂ©e aux IEP et Écoles de journalisme, Richard Dessens crĂ©e et dirige parallĂšlement une troupe de thĂ©Ăątre dans la rĂ©gion de Montpellier. Docteur en droit, DEA de philosophie et licenciĂ© en histoire, il est l’auteur d’ouvrages de philosophie et d’histoire des idĂ©es politiques, de relations internationale. Il a entres autres livres publiĂ© aux Ă©ditions Dualpha "La dĂ©mocratie interdite", "Les grands enjeux du XXIe siĂšcle" et "Henri Rochefort ou la vĂ©ritable libertĂ© de la presse"

Articles similaires