L’avis de Jean-François TouzĂ©
En dĂ©cidant d’annuler cette annĂ©e le dĂ©filĂ© militaire du 14 juillet « pour raisons sanitaires » alors mĂȘme que restaurants, bars, cinĂ©mas, parcs d’attractions, plages etc. seront ouverts et feront le plein — et c’est tant mieux — Emmanuel Macron vient de souligner au trait rouge le profond mĂ©pris dans lequel il tient nos armĂ©es.

 Cette mesure arbitraire prĂ©figure sans doute le sort rĂ©servĂ© Ă  notre effort de dĂ©fense dans les mois Ă  venir. ConsidĂ©rĂ©e depuis longtemps comme une variable d’ajustement budgĂ©taire, l’ArmĂ©e sera, Ă  n’en pas douter, la victime expiatoire de la gestion aberrante, nationalement destructrice, Ă©conomiquement ruineuse et socialement ravageuse, de la crise du coronavirus par le pouvoir français.

Alors que l’Ă©pidĂ©mie dont tout indique qu’elle a Ă©tĂ© largement surestimĂ©e dans sa nature et dans ses effets par les pouvoirs publics, recule, rien ne justifie cette interdiction.
Dernier symbole de notre grandeur, outil nĂ©cessaire de notre indĂ©pendance et de notre sĂ©curitĂ©, corps de la Nation et Ăąme de ses traditions, l’armĂ©e française est aussi, dans le contexte de rupture que tentent aujourd’hui d’imposer organisations gauchistes, militants communautaristes et associations racialistes, indigĂšnistes et immigrationnistes, le dernier rempart contre les Ă©meutes qui approchent et le chaos qui vient.
C’est sans doute pour cela que tant de forces sombres se liguent pour l’affaiblir. Macron vient de leur adresser un signal fort du recul supplĂ©mentaire de l’État et du triomphe post national de la sociĂ©tĂ© arc-en-ciel et cosmopolite.
Gageons que les Champs-ÉlysĂ©es seront pourtant noirs de monde le 13 juillet. Comme chaque annĂ©e la racaille sera au rendez vous.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99