Un Ă©lĂ©phant c’est bien connu, « ça trompe Ă©normĂ©ment »  En l’occurrence le 8 novembre 2016, aux États-Unis, « ça TRUMPAIT » Ă©normĂ©ment ! Si l’élĂ©phant est l’emblĂšme du Parti rĂ©publicain, celui des DĂ©mocrates, bien choisi il faut le dire, c’est
 l’ñne !

Et les partisans de l’ñne, Ă  en croire les sondeurs, n’avaient mĂȘme pas besoin de se dĂ©placer pour voter, c’était pliĂ© d’avance, Hillary Clinton serait Ă©lue dans un fauteuil, pensez, avec trois ou quatre points d’avance !

Toujours aussi douĂ©s ces instituts de sondages, toujours aussi affĂ»tĂ©s, toujours aussi malins. AprĂšs leur erreur monumentale sur le « Brexit », ils se sont Ă©garĂ©s sur le scrutin islandais oĂč ils nous annonçaient avec gourmandise la victoire du Parti Pirate Ă  la premiĂšre place et l’effondrement des conservateurs. Patatras, les Pirates ont Ă©tĂ© coulĂ©s Ă  la troisiĂšme place aprĂšs leur abordage, justement par ces mĂȘmes conservateurs. La mĂ©tĂ©o, elle, prend moins de risques en nous annonçant nuages et pluie pour la semaine ! Ne boudons pas notre plaisir, l’establishment yankee a pris hier une claque magistrale. Comme tout vient souvent des Etats-Unis avec retard, du bon comme du moins bon, il s’agit de patienter, un peu : la mĂȘme chose se produira ici, chez nous, en France et en Europe. La caste journalistique, majoritairement composĂ©e de « socialos-bobos-Ă©colos-gauchos », plĂ©onasme, va commencer Ă  prendre peur pour ses privilĂšges. Tant mieux ! Avec Donald l’AmĂ©rique est de retour, chez elle. Avec l’élimination d’Hillary Clinton de la compĂ©tition prĂ©sidentielle, le risque de confrontation avec les Russes s’éloigne, nous ne nous en plaindrons pas. Au slogan « Make America great again », nous, nous prĂ©fĂ©rons « Make France great again » !

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

A propos de l'auteur

Jean-Claude Rolinat

Jean-Claude Rolinat a Ă©tĂ© successivement cadre administratif, documentaliste et journaliste dans la presse d’opinion. Il a publiĂ© plusieurs ouvrages consacrĂ©s Ă  l’histoire contemporaine et rĂ©digĂ© les biographies du gĂ©nĂ©ral Peron (Argentine), du marĂ©chal Mannerheim (Finlande), et de Ian Smith (RhodĂ©sie). Dernier livre paru : "Le Canada français, de Jacques Cartier au gĂ©nocide tranquille" (avec RĂ©mi Tremblay, Ă©ditions Dualpha).

Articles similaires