VoilĂ  donc monsieur Trump Ă©lu. Un choc ? Certainement. Une surprise ? Non
 car comme dit Zemmour : « Le peuple est stupide » (pour ceux qui ne l’avaient pas compris, c’est de l’ironie).

Le peuple a votĂ© Non lors du rĂ©fĂ©rendum UE en France et Hollande ; les Belges n’ont pas eu l’occasion de voter, mais ils auraient votĂ© tout aussi NON que les prĂ©cĂ©dents – Les Suisses ont votĂ© Non Ă  l’immigration de masse –  Les Anglais ont votĂ©  Oui au Brexit   – et le peuple a votĂ©  Oui Ă  Trump


Le peuple « stupide » a votĂ© contre les smart-zĂ©lites. Le  peuple« stupide, cul terreux, va-nu-pieds  et sans dents » sĂšment des grains de sable dans les engrenages


Alors, maintenant les matamores, marioles et autres mĂ©galomanes Ă  la Madonna, Bruce Springsteen, Bon Jovi, Hollywood & Co qui allaient quitter les USA si Trump gagnait, quelle nouvelle ? Tellement prĂ©somptueux qu’ils croyaient au chantage ? Ben, non le peuple« stupide » prĂ©fĂšre Clint Eastwood
 ça alors !

Et chez nous ? Nos Patrick Bruel, Enrico Macias, Yannick Noah, Le ClĂ©zio, Bedos et autres Nagui qui ont menacĂ© le peuple stupide de l’abandonner si Marine Le Pen est Ă©lue ? Attention, les amis, Miami c’est fini ;  L.A. c’est grillé ; Frisco, c’est no go et y a la frontiĂšre en Ca-li-for-nieee


Il y a un truc que ces prĂ©tentieux « amuseurs publics » oublient : le peuple n’a pas besoin d’eux, mais eux ont besoin du fric que le peuple, qu’ils mĂ©prisent, leur donne pour qu’ils l’amusent avec leurs concerts, livres ou CD.  Mais, le peuple dĂ©pense dĂ©jĂ  pas mal pour « l’autre bord » avec les Éric Zemmour ou Philippe de Villiers
 Le peuple pourrait bien se passer des olibrius bobo et leur prĂ©fĂ©rer B.B. ou Delon


Alors, maintenant que Trump a brisĂ© le tabou du langage troupier (entre nous, commun Ă  tous les hommes et aussi
 aux femmes dĂšs qu’il s’agit de l’autre sexe, n’en dĂ©plaise aux saintes nitouches
) et qu’il a mĂȘme promis la prison pour les magouilleurs Ă  la Clinton, le politiquement correct va-t-il enfin s’écrouler? Ça ce serait quelque chose !

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.