Le samedi 4 mars 2017, un colloque intitulĂ© « dĂ©sislamiser l’Europe » se tiendra Ă  BĂ©ziers, ville administrĂ©e par Robert MĂ©nard. Selon ses organisateurs il s’agira de « la premiĂšre rencontre en France au cours de laquelle les vĂ©ritables causes de la problĂ©matique islamique de nos pays seront exposĂ©es et des solutions rĂ©alistes proposĂ©es.».

Parmi les organisateurs de ce colloque, on retrouve l’UDCC, l’Union de DĂ©fense des Citoyens et Contribuables et le Collectif Saint Michel Archange. Plus connus, on retrouve en partenaires la fondation PolĂ©mia, le Siel, Vigilance Halal, l’Observatoire de l’Islamisation ou encore l’ICLA (international civils liberties alliance).

L’Union de DĂ©fense des citoyens et contribuables (UDCC) s’est notamment fait connaitre aprĂšs une action judiciaire remportĂ©e contre le financement municipal de l’Institut des cultures d’islam Ă  Paris.

Pour ce colloque, les organisateurs recherchent 25 000 € afin de l’organiser au mieux. Ces derniers expliquent l’objectif de la journĂ©e :

– Comprendre les origines et la mĂ©canique du processus de l’islamisation, exposer l’étendue de la dĂ©sinformation dont les populations europĂ©ennes ont Ă©tĂ© victimes.
– DĂ©signer les responsables et les vĂ©ritables acteurs de l’islamisation.
– Montrer les voies politiques, juridiques et sociologiques qui mĂšnent aux vĂ©ritables solutions.
– Poser la fondation Ă  partir de laquelle la rĂ©solution de la crise islamique de nos pays pourra ĂȘtre initiĂ©e.

« Nous sommes Ă  contre-courant de la bien-pensance et du politiquement correct, nous voulons une dĂ©sislamisation dans le respect strict de la loi. Nous incarnons l’Europe civilisationnelle qui refuse la subversion menant Ă  sa propre destruction.» expliquent les organisateurs.

Les intervenants devront s’exprimer en respectant les quatre rùgles suivantes :

-Présenter des analyses sans concessions fondées sur la réalité.
-Intervenir sans utiliser la langue de bois.
-Proposer des solutions sans souci du « politiquement correct ».
-Poser la fondation Ă  partir de laquelle la rĂ©solution de la crise islamique de nos pays pourra ĂȘtre initiĂ©e.

Prendront la parole (liste qui va s’étoffer les jours prochains) :

  • Le Dr. vĂ©tĂ©rinaire Alain de Peretti de Vigilance Halal.

  • Le gĂ©nĂ©ral Antoine Martinez, prĂ©sident de l’association des officiers de rĂ©serve (AOR).

  • Alain Wagner de l‘International Civil Liberties Alliance qui intervient Ă  l’OSCE.

  • Jean-Yves Le Gallou, ancien dĂ©putĂ©, de la Fondation PolĂ©mia.

  • Karim Ouchikh, prĂ©sident du SIEL et conseiller rĂ©gional.

  • Philippe Chansay Wilmotte. Avocat au Barreau de Bruxelles, PrĂ©sident de Valeurs LibĂ©rales Citoyennes.

  • Odon Lafontaine, dit Olaf, journaliste, auteur du best-seller Le grand secret de l’islam

  • Jean-Pierre Maugendre, prĂ©sident de Renaissance Catholique.

  • Robert MĂ©nard, maire de BĂ©ziers, clĂŽturera la journĂ©e.

  • D’autres invitĂ©s Ă  confirmer, dont un invitĂ© surprise bien connu des patriotes islamovigilants


Plus de renseignements ici.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.