par Claudine Dupont-Tingaud, présidente de REAGIR (Résister et Agir Pour la Défense de nos Identités)

Tragiques comme le confirme l’actualitĂ© inquiĂ©tante venue d’AlgĂ©rie ! Pays que nous avons ainsi baptisĂ© autour de 3 dĂ©partements français et abandonnĂ© malgrĂ© le succĂšs de notre armĂ©e aprĂšs que furent signĂ©s ces accords appliquĂ©s le 19 mars 1962 ; ceux-ci laissaient la place aux assassins et tyrans islamistes dont la population veut, ces jours-ci de l’autre cĂŽtĂ© de la MĂ©diterranĂ©e, se dĂ©barrasser, enfin


Cette date dont l’État veut vous faire souvenir ne fut pas la disparition du terrorisme FLN qui sĂ©vissait depuis 1954, mais le dĂ©but de l’épuration ethnique des Français d’AlgĂ©rie avec le dĂ©part d’un million de Pieds-noirs, devant choisir entre la valise ou le cercueil, vers une mĂ©tropole bien moins accueillante qu’elle ne l’est aujourd’hui pour les migrants.

Le massacre des harkis malgrĂ© la parole donnĂ©e par des officiers, l’enlĂšvement de femmes et enfants pour les mettre dans des bordels, l’assassinat de nos soldats dĂ©sarmĂ©s, l’emprisonnement de ceux qui rĂ©sistĂšrent Ă  la mutilation de la patrie


Et ce, sous le rĂšgne du crĂ©ateur de la Ve RĂ©publique, le gĂ©nĂ©ral-prĂ©sident de Gaulle, effaçant le travail de nos pionniers depuis 1830 sur ces terres du continent africain aprĂšs que nous fut attribuĂ© par l’Europe le rĂŽle de faire cesser en MĂ©diterranĂ©e piraterie et esclavage !

Mais une invasion migratoire est Ă  prĂ©voir, rejoignant une diaspora de 5 millions d’AlgĂ©riens dont 80 % ont la double nationalitĂ©, encouragĂ©e par les rĂ©cents et scandaleux accords de Marrakech qui, au nom du « vivre ensemble », veulent remplacer nos berceaux vidĂ©s par les campagnes antinatalistes et pro IVG !

C’est pourquoi nous vous demandons, encore une fois, d’ouvrir les yeux en ne cĂ©lĂ©brant pas cette dĂ©faite et la lĂąchetĂ© de ces crimes d’État et contre l’humanité ; en ne vous soumettant pas Ă  une repentance qui ressemble Ă  de la soumission car la guerre d’AlgĂ©rie n’est pas finie et les attentats islamistes sur notre sol le prouvent tous les jours.

En espérant pouvoir continuer à vous saluer


EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99