À la mi-fĂ©vrier, Justin Trudeau avait passĂ© une semaine en Inde, question de parler de libre-Ă©change et surtout de l’importation des lentilles canadiennes. Durant son sĂ©jour, il avait multipliĂ© les gaffes diplomatiques Ă  un point tel que les mĂ©dias du monde entier, y compris ceux qui habituellement le regardent avec des lunettes roses, n’avaient pu s’empĂȘcher de moquer le Premier ministre canadien qui semblait concevoir sa visite officielle comme une participation Ă  un carnaval costumĂ© et qui visiblement ne connaissait rien des dossiers indiens, sa femme allant jusqu’à poser avec Jaspal Atwal – un extrĂ©miste sikh ayant tentĂ© de tuer un ministre indien en 1986.

Ses bourdes, Trudeau aurait aimĂ© les faire oublier et le dĂ©pĂŽt du budget la semaine derniĂšre, un budget dĂ©ficitaire multipliant les mesures sociĂ©tales « progressistes », lui en avait donnĂ© l’opportunitĂ©. Seulement, son voyage est revenu le hanter au Parlement, car la semaine derniĂšre l’Inde a dĂ©cidĂ© d’augmenter plutĂŽt que de diminuer ses tarifs douaniers sur le pois chiche qui passent de 40% à 60%, ce qui inquiĂšte Ă©videmment les producteurs de l’Ouest canadien. Pour le dĂ©putĂ© conservateur Jacques Gourde, cette nouvelle imposition est une consĂ©quence directe de la « dĂ©bĂącle diplomatique » du Premier ministre.

Est-ce à cause du voyage indien ou du budget ? Toujours est-il que pour la premiÚre fois depuis son élection, Trudeau est désormais second dans les intentions de vote, les Conservateurs ayant une avance de 6% sur les Libéraux dans les derniers sondages.

Article paru dans les colonnes du quotidien Présent.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

RĂ©mi Tremblay

RĂ©mi Tremblay, Ă©diteur du Harfang, porte-parole de la FĂ©dĂ©ration des QuĂ©bĂ©cois de souche, collaborateur Ă  plusieurs journaux (PrĂ©sent, Livr’Arbitres, Council of Euro-Canadians et Alternative Right) ; il a dĂ©jĂ  publiĂ© le livre "Les Acadiens : du Grand DĂ©rangement au Grand Remplacement" et "Le Canada français, de Jacques Cartier au gĂ©nocide tranquille" (avec Jean-Claude Rolinat) aux Ă©ditions Dualpha. Il est le correspondant d'EuroLibertĂ©s au Canada.

Articles similaires