1.  « Les cons ça ose tout, c’est mĂȘme Ă  ça qu’on les reconnaĂźt » (Les tontons flingueurs)
  2. « Moi, les dingues, j’les soigne, j’m’en vais lui faire une ordonnance, et une sĂ©vĂšre, j’vais lui montrer qui c’est Raoul. Aux quatre coins d’Paris qu’on va l’retrouver, Ă©parpillĂ© par petits bouts, façon puzzle… Moi, quand on m’en fait trop, j’correctionne plus, j’dynamite, j’disperse, j’ventile » (Les tontons flingueurs)
  3. « On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui ne sauraient pas faire pousser des radis » (Les tontons flingueurs)
  4. « Si on mettait un point rouge sur la tĂȘte de tout les cons, le monde ressemblerait Ă  un champ de coquelicots !) (Les tontons flingueurs)
  5. « Les ordres sont les suivants : on courtise, on sĂ©duit, on enlĂšve et en cas d’urgence on Ă©pouse » (Les barbouzes)
  6. « Quand les types de 130 kilos disent certaines choses, ceux de 60 kilos les écoutent » (100 000 dollars au soleil)
  7. « La tĂȘte dure et la fesse molle, le contraire de ce que j’aime » (Comment rĂ©ussir quand on est con et pleurnichard)
  8. « Un pigeon, c’est plus con qu’un dauphin, d’accord, mais ça vole » (Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages)
  9. « Mais pourquoi j’m’Ă©nerverais ? Monsieur joue les lointains ! D’ailleurs je peux trĂšs bien lui claquer la gueule sans m’Ă©nerver ! » (Le cave se rebiffe)
  10. « Quand on mettra les cons sur orbite, t’as pas fini de tourner » (Le Pacha)
  11. « La justice c’est comme la Sainte Vierge. Si on la voit pas de temps en temps, le doute s’installe » (Pile ou face)
  12. « Si la connerie n’est pas remboursĂ©e par les assurances sociales, vous finirez sur la paille » (Un singe en hiver)
  13. « Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche » (Un taxi pour Tobrouk)
  14. « Vous savez quelle diffĂ©rence il y’a entre un con et un voleur ? Un voleur de temps en temps ça se repose » (Le Guignolo)
  15. « Dans la vie, il faut toujours ĂȘtre gentil avec les femmes mĂȘme avec la sienne » (SĂ©rie Noire)
  16. « Je suis pas contre les excuses je suis mĂȘme prĂȘt Ă  en recevoir » (Les grandes familles)
  17. « Il vaut mieux s’en aller la tĂȘte basse que les pieds devant » (ArchimĂšde le clochard)
  18. « Quand on a pas de bonne pour garder ses chiards, eh bien on en fait pas » (Mélodie en sous-sol)
  19. « Plus t’as de pognon, moins t’as de principes. L’oseille c’est la gangrĂšne de l’Ăąme » (Des pissenlits par la racine)
  20. « Deux milliards d’impĂŽts ? J’appelle plus ça du budget, j’appelle ça de l’attaque Ă  main armĂ©e » (La chasse Ă  l’homme)
  21. « Je suis ancien combattant, militant socialiste et bistrot. C’est dire si, dans ma vie, j’en ai entendu, des conneries » (Un idiot Ă  Paris)
  22. « Le flinguer, comme ça, de sang froid, sans ĂȘtre tout Ă  fait de l’assassinat, y’aurait quand mĂȘme comme un cousinage » (Ne nous fĂąchons pas)
  23.  « A travers les innombrables vicissitudes de la France, le pourcentage d’emmerdeurs est le seul qui n’ait jamais baissĂ© » (Une veuve en or)