Samedi 4 et Dimanche 5 février 2017 : 8e journées du livre russe, et des littératures russophones en mairie du 5° Arrondissement de Paris

Comme chaque annĂ©e depuis 8 ans, « Enfants de Beslan », Association Humanitaire et d’AmitiĂ©s France-OssĂ©tie, organise un stand,  pour l’accueil de ses amis, la prĂ©sentation de ses programmes de soutien aux jeunes survivants de l attentat terroriste de Beslan, et des enfants du Donbass rĂ©fugiĂ©s en OssĂ©tie.

La prĂ©sentation de la littĂ©rature sur les ossĂštes. Les ossĂštes conservent les traditions de leurs ancĂȘtres: les Alains ,Cavaliers des steppes, Seigneurs du Caucase, du 1er au XV° siĂšcle. Ils ont chevauchĂ© toute l ‘Europe. En France le nom d’une ville comme Alençon en porte tĂ©moignage

8Úme Journées du Livre russe et des Littératures Russophones

    Evenements

Les Journées du Livre Russe

UN WEEK-END D’IMMERSION DANS LA LITTÉRATURE RUSSE

Samedi 4 et dimanche 5 février 2017 de 10 h à 18 h

8e journees du livre russe

8e journees du livre russe.

Entrée de la Mairie du V° arondissement, Place du Panthéon.© Artcorusse

Les JournĂ©es du Livre Russe, avec comme chaque annĂ©e, la remise du Prix Russophonie pour la meilleure traduction du russe vers le français. Ces journĂ©es sont devenues le rendez-vous incontournable pour les amoureux de la littĂ©rature et de la culture russe Ă  Paris. Elles Ă©voqueront cette annĂ©e l’Ɠuvre des Ă©crivains russophones en exil, depuis Ivan Tourgueniev, qui aimait tant la France, jusqu’à l’époque contemporaine.

Nombreux sont les crĂ©ateurs, poĂštes et Ă©crivains Ă  avoir choisi la France et ce, tout au long des soubresauts de l’histoire russe, puis soviĂ©tique. Il y eut les premiers arrivants dans les annĂ©es 20, puis la vague de tous ceux qui voulaient Ă©chapper aux camps staliniens au lendemain de la seconde guerre mondiale. Enfin il y a eu les dissidents et opposants des annĂ©es 1970-1980.
Tous seront au cƓur de notre programme 2017, Ă©crivains russophones, francophones, slavistes, historiens et traducteurs donneront vie Ă  ces JournĂ©es dans le cadre de la Mairie du 5e arrondissement de Paris.

Des expositions, des concerts et un festival de cinéma compléteront le programme littéraire de la manifestation de  cette année.

Manifestations extérieures à la Mairie

jeudi 2 février

SoirĂ©e cinĂ©ma-concert au cinĂ©ma Grand Action  5 rue des Écoles 75005 Paris

SOIRÉE CINÉMA- CONCERT ALBATROS

SĂ©ance unique – 2 films En partenariat avec Rivages Russie EvĂ©nement.

SĂ©ance unique – 2 films En partenariat avec Rivages Russie EvĂ©nement.

“ALBATROS, DEBOUT MALGRÉ LA TEMPETE !” Film de J. Diamant-Berger et J.M. Boulet (2010) – DurĂ©e 52 mn Le film raconte l’aventure d’un groupe d’artistes russes exilĂ©s Ă  Montreuil et celle de leur guide, Alexandre Kamenka, l’homme qui « debout malgrĂ© la tempĂȘte », les a conduits sous la banniĂšre de « l’Albatros » Ă  rĂ©volutionner le cinĂ©ma mondial.

DĂ©bat avec Patrick Kamenka, petit-fils d’Alexandre Kamenka et le rĂ©alisateur-producteur JĂ©rĂŽme Diamant-Berger

Pause apéritive offerte par Bouovet Ladubay

LE BRASIER ARDENT Film de et avec Yvan Mosjoukine (1923) – DurĂ©e 106 mn
En rĂȘve, une jeune femme voit un inconnu la pourchasser sans cesse avant de la jeter dans un brasier. Son mari engage un dĂ©tective pour retrouver l’origine de ses visions. « Un jour, au cinĂ©ma du ColisĂ©e, je vis Le Brasier Ardent mis en scĂšne par Mosjoukine et produit par le courageux Alexandre Kamenka des films Albatros. La salle hurlait et sifflait, choquĂ©e de ce spectacle si diffĂ©rent de sa pĂąture habituelle. J’étais ravi. Enfin, j’avais devant les yeux un bon film en France. Bien sĂ»r, il Ă©tait fait par des Russes, mais Ă  Montreuil, dans une ambiance française, sous notre climat ; le film sortait dans une bonne salle, sans succĂšs, mais il sortait. Je dĂ©cidai d’abandonner mon mĂ©tier qui Ă©tait la cĂ©ramique, et d’essayer de faire du cinĂ©ma. » Jean Renoir, Mes annĂ©es d’apprentissage, extrait de Écrits (1926-1971).

Accompagnement musical pendant la projection par le trio Makarenko, Anne Makarenko (piano), Micha Makarenko (balalaĂŻka) et Pierre Makarenko (hautbois)

Tarifs: 9€50  rĂ©duit 7€50 (cartes UGC et membres Rivages Russie EvĂ©nements et France-Oural)

Samedi 4 février

LycĂ©e Henri IV – Salle des MĂ©dailles

23, rue Clovis – 75005 – PARIS

14h : Atelier animé par Antonina Roubichou-Stretz
La fidĂ©litĂ© est-elle une donnĂ©e essentielle de la traduction ? – La mise en relief
16h :Atelier animé par Yves Gauthier
La nature russe est-elle traduisible ?

Vendredi 10 février

Ecole Nationale SupĂ©rieure des Beaux Arts 14, rue Bonaparte – 75006 PARIS

18h : ConfĂ©rence Ă  l’amphi des Loges avec Pauline de Laboulaye, Natacha Milovzorova, Igor Sokologorsky.

Programme des Journées du Livre Russe

Les tables rondes

Samedi 4 février 

La culture du pays d’accueil influence-t-elle l’oeuvre de l’écrivain exilĂ© ?
Elena Balzamo, Nicolas Bokov, Alexandre Zviguilsky, Olga Gortchanina
Modération : Tatiana Victoroff. 
Salle Pierrotet – 10h30

La littĂ©rature de l’exil est-elle forcĂ©ment une littĂ©rature de la mĂ©moire ?
Autour de l’oeuvre de Tsveta ïeva, Berberova, Teffi et Zaïtsev
Mahaut de Cordon-Prache – Ida Junker – Michel Sollogoub – Tatiana Victoroff
Modération : Ekaterina Belavina. 
Salle Pierrotet – 12h

“TĂ©moigner des bouleversements de l’histoire autour de l’oeuvre de : Soljenitsyne,
Gorbanievskaïa, Siniavski” , avec Michel Aucouturier – Georges Nivat – Kira Sapguir
Modération : Jean Radvanyi. 
Salle Pierrotet – 13h30

Pause musicale  14h, salle Pierrotet

Tatiana Gromtseva, violoniste, et Svetlana Kossyreva-Lischke, violoncelliste, qui interprĂšteront les Saisons de Piotr TchaĂŻkovski.

“Au XXIe siĂšcle pourquoi choisir le russe comme langue d’expression littĂ©raire ?”
Tchinguiz AbdoullaĂŻev , AndreĂŻ Nikitine, Mariam Petrosyan, Vladimir Lortchenkov
Modération : IrÚne Sokologorsky.
Salle des Mariages – 14h30

“La poĂ©sie en exil autour de l’oeuvre de : Balmont, Brodsky, Khodassevitch, TsvetaĂŻeva
et Volochine”
Marie-Aude Albert – Michel Aucouturier – Fanchon Deligne – HĂ©lĂšne Henry-Safier – VĂ©ronique Lossky
Modération : Ekaterina Belavina. 
Salle des FĂȘtes – 15h

“La Russie et l’Occident selon Nicolas Berdiaev et Lev Chestov”
GĂ©rard Conio – Igor Sokologorsky. Salle des Mariages – 17h

Dimanche 5 février

“Entre exil et errance”
AndreĂŻ Astvatsatourov, AndreĂŻ Batov, AndreĂŻ Ivanov
Modération : François Deweer. 
Salle Pierrotet – 12h

“Les pîles cult urels de la russophonie”
Marat Galiev – Dina Rubina – Alexandre Jevakhoff
Modération : IrÚne Sokologorsky.  S
alle Pierrotet – 13h30

“Entre pays d’origine et pays d’accueil oĂč les Ă©crivains de la diaspora puisent-ils leur
inspiration ?”
Nicolas Bokov– Natalia Jouravliova – Maria Rybakova – Kira Sapguir – Irina Kudesova
Modération : Catherine Brémeau.
Salle Pierrotet – 15h

Au XXIe siĂšcle pourquoi choisir le russe comme langue d’expression littĂ©raire ?
Tchinguiz AbdoullaĂŻev , AndreĂŻ Nikitine, Mariam Petrosyan, Vladimir Lortchenkov
Modération : IrÚne Sokologorsky.
Salle des Mariages – 14h30

“Les paradoxes de Yuri Mamleev”
GĂ©rard Conio – Tatiana Victoroff – Christine Zeytounian-BeloĂŒs –
Modération : Aminata Alenskaya.
Salle PĂ©drot– 17h30

Le dimanche des Arts – Salle des Mariages

11h: “ L’aventure de l’art contemporain russe de DĂ©gel jusqu’à nos jours”, (Nvelle Ed Jean-Michel Place, 2015) confĂ©rence par l’auteur Igor Sokologorsky

12h : “Oleg Tseljkov – Je ne suis pas d’ici, je suis ailleurs” Film d’Alexandre Chatalov en prĂ©sence d’Oleg Tselkov

13h: ” Chtchoukine – La patronne de l’art moderne” , de Natalia Semenova et AndrĂ© Delocque en prĂ©sence du petit fils de cĂ©lĂšbre collectionneur.

14h : “Petrouchka ou la Russie enchantĂ©e de Sergei Chepik”, film rĂ©alisĂ© par Marie Aude Albert- ChepĂźk (montage Natalia Bogdanovska) en prĂ©sence de Marie-Aude Albert-Chepik.

15 : “ConfĂ©ssions inĂ©dites” de Rudolf Noureef avec Ariene Dolfus et Florien Voutev.

Les grands entretiens – Salles des FĂȘtes. Samedi et dimanche .

Les confĂ©rences – Samedi et dimanche.

Les confĂ©rences – Samedi et dimanche

PrĂ©sentation d’ouvrages – Samedi et dimanche.

Le volet « jeunesse ».Dimanche 5 février

“Enfants de Russie, une grande famille à travers le monde”
HĂ©lĂšne Texier, PrĂ©sidente de l’association Pour Kungur. Salle Pierrotet – 11h

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.