Le retour de l’esprit

"Il y a eu une telle accĂ©lĂ©ration scientifique que la politique n’a point suivi"

On a faussement prĂȘtĂ© Ă  AndrĂ© Malraux la dĂ©claration que le « XXIe siĂšcle serait religieux ou ne serait pas ». Il l’a dĂ©menti. Mais il avait bien Ă©crit quelque chose d’approchant, Ă  savoir : « La tĂąche du prochain siĂšcle en face de la plus terrible menace qu’ait connu l’humanitĂ© ... Lire la suite

François Fillon

François Fillon est une sérieuse épine dans le talon du néo-FN

"Le souverainisme-étatisme des tiers-mondistes de droite a de beaux jours « derriÚre » lui"

  par Nicolas Boileau. « Un ennemi surpris est Ă  demi vaincu » (Sun Tse) La victoire aisĂ©e de François Fillon, gros sursaut de la France profonde, a surpris la marĂ©chaussĂ©e mĂ©diatique, elle a donc aussi surpris le nĂ©o-FN et ses cadres « comme il faut », qui bien que... Lire la suite

La France cancéreuse

"Plus rien n’émerge de grand"

Nous vivons des heures dramatiques et comme d’habitude, pour les grands malades, ces heures sont quasi indolores. Nous vivons dans une sociĂ©tĂ© atteinte d’un cancer dont les diffĂ©rents membres ignorent l’existence. (suite…)... Lire la suite

Verdun, Gothard, G7


"Le satanisme comme culture de masse mondiale"

  « Nous sommes la civilisation de la destruction du monde » (Philippe Grasset) La sorcellerie est partout aujourd’hui. On le voit avec le honteux spectacle de Verdun, le rĂ©pugnant pensum baphomĂ©tique du Gothard, avec l’adoration de l’arbre (???) au G7. On le voit avec... Lire la suite

Tombes

Le moyen d’éradication le plus radical qui soit : la guerre !

"Vers le Futur (04)"

Quel est le projet de l’élite rockfellerienne ? Nous en avons l’aveu tout Ă  fait dĂ©complexĂ© d’un valet de l’écurie Rockefeller, en l’occurrence Mac Namara, ancien prĂ©sident amĂ©ricain de la Banque mondiale, et ancien secrĂ©taire d’État Ă  la dĂ©fense. Voici : « Il faut prendre des me... Lire la suite

Vers l’Empire europĂ©en ?

"Les Nations européennes sont malades de leur désunion"

En 1918-1919, Ă  l’issue d’une guerre civile europĂ©enne oĂč un bord avait cru bon de convier le loup nord-amĂ©ricain, d’ambitieux politiciens – soutenus par les chauvinismes rĂ©gionaux entretenus par une sous-littĂ©rature romantique – obtinrent des vainqueurs haineux et vengeurs le dr... Lire la suite