Ravaillac

Le sauveur de la France

"L’abominable histoire de France"

Henri IV avait passé trente-cinq ans de sa vie à guerroyer, et non sans talent. En 1598, le traité de Vervins mit fin aux guerres extérieures. Toutefois, en 1600, le roi s’offrit une petite guerre qui lui permit de chiper au duc de Savoie ses possessions au-delà du Rhône : la Bre... Lire la suite

Henri IV Poule au pot

Poule au pot, cocotte Ă  la casserole

"L’abominable histoire de France"

L’image posthume du « bon roi Henri » fait oublier que ce roi fut, de son vivant, fort impopulaire, tout comme son ministre le duc de Sully. Celui-ci, qui était protestant, ce qui était normal pour un vieux compagnon du roi de Navarre, est connu pour son fameux adage : « Labourag... Lire la suite

Edit de Nantes

Un si bel Ă©dit

"L’abominable histoire de France"

Avant le retour complet de la paix, Henri IV eut d’abord à combattre les Espagnols, ainsi que le duc de Mercœur, gouverneur de Bretagne et dernier chef ligueur à ne pas s’être soumis. Mais le cœur n’y était plus et, au bout de trois ans d’une guerre sans autre épisode notable que... Lire la suite

conversions

Combien de conversions ?

"L’abominable histoire de France"

Il est entendu que la vilaine Catherine de MĂ©dicis fut le grand fauteur de troubles des guerres de Religion, auxquelles le bon roi Henri IV a mis fin. VoilĂ  qui demande Ă  ĂŞtre vu de plus près. (suite…)... Lire la suite

timbre edit de Nantes

Guerres et paix

"L’abominable histoire de France"

L’édit de Nantes de 1598 ressemble comme un frère Ă  l’édit de tolĂ©rance de 1562. Pourquoi donc y eut-il huit guerres entre les deux ? (suite…)... Lire la suite

Charles Quint Ă  la bataille de MĂĽhlberg (Titien).

Chiffons de papier

"L’abominable histoire de France"

En 1529, l’empereur et le roi de France signèrent le traité de Cambrai, par lequel Charles Quint abandonnait la Bourgogne en dépit de ses droits incontestables sur cette province et du traité de Madrid de 1527. En échange, François Ier renonçait à toute prétention en Italie. (su... Lire la suite

La façade nord du château de Chambord.

Enflure et inflation

"L’abominable histoire de France"

François Ier, l’un des pères de la France moderne, fut l’inventeur de la monarchie spectacle, spectacle auquel ses débauches ajoutaient une pincée de sel. En s’entourant d’une cour dispendieuse, il retenait auprès de lui une haute noblesse dont il ne se servait plus pour gouverne... Lire la suite

Le Chevalier Bayard.

La défaite en chantant

"L’abominable histoire de France"

La tentative de François Ier de se faire couronner empereur avait quelque peu irrité Charles Quint, qui avait résolu de récupérer la Bourgogne. Le conflit s’éternisait depuis 1521, la France conquit une nouvelle fois le Milanais et le perdit de nouveau en 1522. En 1523, s’estiman... Lire la suite

1515 - La bataille de Marignan.

Dans de beaux draps d’or

"L’abominable histoire de France"

  Comme il se doit, le bon roi Louis XII a disparu des programmes scolaires et du souvenir des Français. Dès sa mort, il fut l’objet des calomnies de son successeur : François Ier l’accusa de sĂ©nilitĂ© et mĂŞme d’impuissance… reproche d’ailleurs piquant de la part d’un gend... Lire la suite

François Ier.

Dans de beaux draps d’or

"L’abominable histoire de France"

Comme il se doit, le bon roi Louis XII a disparu des programmes scolaires et du souvenir des Français. Dès sa mort, il fut l’objet des calomnies de son successeur : François Ier l’accusa de sénilité et même d’impuissance… reproche d’ailleurs piquant de la part d’un gendre ! ... Lire la suite