Le changement, parlons-en

"Ce changement qui tendrait presque à devenir le mouvement perpétuel
"

Signe des temps, il n’est pas une journĂ©e sans que, Ă  l’appui de sa chronique, un journaliste n’emprunte Ă  Giuseppe Tomasi de Lampedusa et Ă  son GuĂ©pard cette formule devenue « culte » : « Tout changer pour que rien ne bouge. » Ne croyez surtout pas que l’intervention du prĂ©si... Lire la suite

Mon Panthéon est décousu

"Comment goûter à un vrai repos éternel dans un pareil zoo ?"

C’est fou cette propension qu’ont les gens Ă  prĂ©tendre honorer des personnes qui ne leur ont rien demandĂ©. J’imagine volontiers que cette malheureuse Simone Veil (pas la philosophe, l’autre), n’avait pas imaginĂ© une seule seconde finir sa vie au PanthĂ©on. Encore moins que l’on im... Lire la suite

Pour une pratique gouvernementale de bon sens

"Ce n’est pas une raison parce que rien ne marche droit pour que tout aille de travers"

  Messieurs Macron et Philippe originaires, paraĂźt-il, de partis politiques opposĂ©s, ont ceci de commun : leur jeunesse et leur sourire. Leur jeunesse me laisse croire que quelques conseils d’anciens, Ă  dĂ©faut de les aider ne sauraient leur nuire. Leur Ă©ternel sourire m’i... Lire la suite

Rompre le jeûne pour mieux rompre la glace

"Les bienfaits d’un dialogue sincùre"

Le Ramadan 2017 aura permis Ă  un prĂ©sident de la RĂ©publique française de partager pour la premiĂšre fois un dĂźner de rupture du jeĂ»ne avec les membres les plus importants de l’instance reprĂ©sentative du culte musulman. Cet Ă©vĂ©nement ne pouvait me laisser insensible. Tout au long d... Lire la suite

Les leçons d’un scrutin

"Candidats macronistes : de braves solipÚdes à longues oreilles"

À la veille des Ă©lections lĂ©gislatives 2017, j’ignorais totalement l’existence de Madame Anisa Khedher. C’est au cours d’une table ronde organisĂ©e par une chaĂźne de tĂ©lĂ©vision locale que j’ai dĂ©couvert cette candidate Ă  la dĂ©putation, au demeurant fort honorable si l’on en croit ... Lire la suite

La Grande Illusion

"L’Enchanteur Emmanuel, nouveau David Copperfield"

Dans une chronique prĂ©cĂ©dant les Ă©lections prĂ©sidentielles, j’avais Ă©voquĂ© comme plausible le spectacle d’un tout nouveau prĂ©sident, une lanterne Ă  bout de bras, en quĂȘte d’une majoritĂ© parlementaire, tel le marĂ©chal de Soubise cherchant son armĂ©e au soir de la bataille de Rossba... Lire la suite

Pourquoi moraliser la vie publique ?

"Dans le doute, abstiens-toi"

Amis lecteurs, vous commencez Ă  me connaĂźtre et, de ce fait, mon attachement Ă  la valeur des mots ne vous a certainement pas Ă©chappĂ©. Certains d’entre vous ont mĂȘme soulignĂ© ce travers en me traitant de sodomite de musca domestica, voire de fannia canicularis (permettez-moi de le... Lire la suite

Une leçon profitable du passĂ© sur l’islamisme

"Si toute vĂ©ritĂ© n’est pas bonne Ă  dire, elle n’est surtout pas bonne Ă  entendre"

  Encore un attentat ! Les chaĂźnes d’information vont immanquablement « meubler » l’antenne en organisant des tables rondes pour dĂ©battre Ă  l’infini des « fondamentaux » diffĂ©renciant l’islam modĂ©rĂ© de son jumeau dĂ©voyĂ©, l’islamisme radical. (suite…)... Lire la suite

De l’effroi à la consternation

"Ne dit-on pas fort opportunĂ©ment que gouverner c’est prĂ©voir !"

« C’est avec effroi et consternation que Monsieur Emmanuel Macron, prĂ©sident de la RĂ©publique, a appris la nouvelle de l’attentat meurtrier qui a frappĂ© hier soir pendant un concert la salle Arena de Manchester  » (suite…)... Lire la suite

Bourrer le CRAN pour qu’on ne touche pas à mon pote

"Faites vÎtre le sage principe léniniste : les braves gens vous fourniront la corde pour les pendre"

À peine installĂ©, le nouveau gouvernement vient de classer parmi ses prioritĂ©s la lutte contre le racisme et l’homophobie. Cette dĂ©cision volontariste suffira-t-elle Ă  Ă©radiquer ce mal qui gangrĂšne notre sociĂ©tĂ© et altĂšre gravement les tissus du vivre ensemble ? (suite…)... Lire la suite