Grand corps malade

"Est-ce grave, Docteur ?"

Les Ă©chĂ©ances prĂ©sidentielles et lĂ©gislatives de 2017, se profilant, je dĂ©cidai de me rendre auprĂšs du professeur Schnock, spĂ©cialiste en pathologie citoyenne, pour faire renouveler mon permis d’électeur au terme de ce que je croyais ĂȘtre un examen clinique de routine. (suite&he... Lire la suite

Du pain et des jeux

"Pourquoi associer la dĂ©cadence de l’Empire romain Ă  l’essor irrĂ©sistible de l’Union EuropĂ©enne ?"

Nombreux sont les auteurs qui ont analysĂ© le dĂ©clin de l’Empire romain. De VĂ©gĂšce Ă  Heather, de Montesquieu Ă  Ward-Perkins, de Gibbon Ă  Bury, diverses thĂ©ories quant Ă  ses causes ont Ă©tĂ© avancĂ©es. Un Ă©rudit, compilant l’ensemble de leurs travaux, a pu en rĂ©pertorier plus de deux ... Lire la suite

Président, remettez-nous ça

"L’histoire ne se rĂ©pĂšte jamais. Elle bĂ©gaie, bafouille, et mĂȘme trifouille !"

Les sautes du vent de l’histoire ont souvent des effets inattendus. Celui, par exemple, qui permet au septuagĂ©naire de se replonger dans quelque atlas de sa scolaritĂ© pour y retrouver les taches roses des colonies de naguĂšre et se remĂ©morer leurs appellations d’alors
 (suite&hel... Lire la suite

Quand l’histoire des nations donne des raisons d’espĂ©rer

"Notre « rĂ©cit national » regorge d’improbables rĂ©animations
"

Lors du second dĂ©bat tĂ©lĂ©visĂ© des primaires, le pathĂ©tique trio de journalistes en charge de l’animation de l’exercice tomba Ă  bras raccourcis sur le malheureux Fillon qui osait dĂ©considĂ©rer les pĂ©dago-idĂ©ologues acharnĂ©s Ă  pulvĂ©riser l’Histoire de la France. (suite…)... Lire la suite

Du mauvais esprit des lois

"Le GPS du réseau européen reste à inventer"

Alors que dans les coulisses des plateaux de tĂ©lĂ©vision, les postulants Ă  la candidature suprĂȘme polissent leurs argumentaires, aiguisent leurs dialectiques et s’adoucissent la voix au sirop apaisant du vivre ensemble, dans les locaux techniques leur main-d’Ɠuvre hautement spĂ©cia... Lire la suite

À l’école de la coloniale

"Quand le bon sens n’a plus de sens"

Il faut pratiquer les chemins tortueux des rĂ©seaux de l’information pour mesurer le vide sidĂ©ral dans lequel le bon sens de nos pĂšres a Ă©tĂ© prĂ©cipitĂ©. Mais comment pourrait-on encore s’y rĂ©fĂ©rer quand, grĂące Ă  l’imagerie virtuelle et aux mondes qu’elle gĂ©nĂšre, tout devient possib... Lire la suite

De l’information à la propagande

"Il n’y a pas d’information sans manipulation"

Le trĂšs fĂ©lin bruxellois Geluck se livre souvent Ă  des confidences faussement naĂŻves. Il en est une qui devrait ĂȘtre Ă©pinglĂ©e dans les salles de rĂ©daction des mĂ©dias officiels : « Le passĂ© m’effraie, l’avenir me fait peur, heureusement qu’il y a le prĂ©sent. » Hier, pour Sartre... Lire la suite

RĂ©miniscences

"Le maintien du souvenir est un devoir envers l’avenir"

« Les dĂ©sordres sociaux et politiques de ces populations les avaient tellement abruties qu’elles se voyaient sur le point d’ĂȘtre rĂ©duites en esclavage, mais ne s’en effrayaient pas. Les Barbares Ă©taient dĂ©jĂ  presque Ă  leur vue sans qu’elles bougeassent, ni songeassent Ă  se fortif... Lire la suite

Aux urnes, citoyens !

"L’isoloir devient l’écrin tape Ă  l’Ɠil d’une bimbeloterie dĂ©magogique"

  Non content d’ĂȘtre appelĂ© Ă  voter aux scrutins constitutionnellement prĂ©vus par un code Ă©lectoral inĂ©puisable, le citoyen est dĂ©sormais invitĂ© Ă  se dĂ©placer pour dĂ©signer tel candidat de son choix aux « primaires prĂ©sidentielles », moyennant une modeste obole, faut-il l... Lire la suite