Tombes

Le moyen d’éradication le plus radical qui soit : la guerre !

"Vers le Futur (04)"

Quel est le projet de l’élite rockfellerienne ? Nous en avons l’aveu tout Ă  fait dĂ©complexĂ© d’un valet de l’écurie Rockefeller, en l’occurrence Mac Namara, ancien prĂ©sident amĂ©ricain de la Banque mondiale, et ancien secrĂ©taire d’État Ă  la dĂ©fense. Voici : « Il faut prendre des me... Lire la suite

L’ultime Ă©preuve, mais Dieu est au terme

"Il n’est pas un cas ou un homme soit abandonnĂ© par Dieu"

  Il arrive parfois aussi que l’intelligence reste devant la porte ultime et qu’elle souffre de son impuissance Ă  l’ouvrir. On pense Ă  Jean Rostand et Ă  son obsession face Ă  une foi qui semblait lui ĂȘtre refusĂ©e. On pense Ă  Charles Maurras s’écriant : « Écoutez ce besoin ... Lire la suite

Il ne fallait pas les laisser entrer !

"L’évidente parentĂ© entre le rasoir guillotin et le coutelas hallal
"

On a contĂ© qu’au vertueux magistrat gaulliste, qui s’indignait de ce qu’Arletty aurait eu des relations, non autorisĂ©es par la RĂ©publique, avec des officiers Allemands, l’artiste avait rĂ©torqué : « Vous n’aviez qu’à pas les laisser rentrer ! » (suite…)... Lire la suite

Lettre ouverte à François Hollande

"Ce n’est donc pas par maladresse qu’il livre le pays à l’anarchie. C’est par conviction !"

  Monsieur le PrĂ©sident. Je suis un de ces combattants volontaires qui ont tentĂ© de s’appliquer cette citation de Saint ExupĂ©ry : « Faites que le rĂȘve dĂ©vore votre vie afin que la vie ne dĂ©vore pas votre rĂȘve. » (suite…)... Lire la suite

Avec les salafistes, une aurore couleur de sang


"Au moins 15 000 « salafistes » prĂȘchent ouvertement dans la rue l’extermination des mĂ©crĂ©ants
"

  Ce n’est pas un secret, mais il y a une telle constipation opiniĂątre de la presse « correcte », que nous sommes en Ă©tat de dĂ©sinformation. Plus libre, la presse Ă©trangĂšre ose dire ce qu’il en est de notre pays. C’est ainsi que le Wall Street Journal vient de publier l’e... Lire la suite

Le pape François s’accommode du Coran ; moi pas !

"Jeanne d’Arc aussi a Ă©tĂ© excommuniĂ©e
 un moment !"

  La lĂ©gende rapporte que lors de la bataille de Las Navas de Tolosa en 1212, Sanche le Fort, se voyant dĂ©bordĂ© par les musulmans trois fois plus nombreux, se serait Ă©criĂ© vers l’ÉvĂȘque de TolĂšde qui bataillait Ă  ses cĂŽtĂ©s : « ÉvĂȘque, voici le moment de mourir ! » (suite... Lire la suite