Le port du « voile » n’a jamais posĂ© de problĂšme dans le passĂ©

"Quelle femme qui se donne par amour, ne dénoue-t-elle pas ses cheveux, comme un charme ultime "

Il semble que le port du « voile » n’ait jamais posĂ© de problĂšme dans le passĂ© oĂč ce fut un genre de coiffure parmi d’autres. Si l’on en a dĂ©battu assez misĂ©rablement aujourd’hui, c’est que la religion islamique avec l’appui des rĂ©seaux anti-chrĂ©tiens, a voulu en faire un symbole... Lire la suite

PriĂšre Ă  Saint Michel.

À Monseigneur Saint Michel


"BĂ©rets verts, BĂ©rets bleus, BĂ©rets noirs, BĂ©rets rouges,"

La PriĂšre Ă  Saint Michel vient d'ĂȘtre dite au congrĂšs para dans les Landes, le Dimanche 29 Septembre   BĂ©rets verts, BĂ©rets bleus, BĂ©rets noirs, BĂ©rets rouges, Monseigneur Saint Michel, ce sont lĂ  tes soldats ! Quant il fallut pour la patrie que l’on se bouge, Nul ... Lire la suite

Vers quelle Aurore ?

"Viendra le temps des crimes légitimés ; des crimes sans assassins, des effets sans cause !"

Le Pape Pie XI, dont la politique fut trĂšs contestable, avait eu cependant une vision funeste de l’avenir, ce qui lui avait fait dĂ©clarer : « Viendra le temps des crimes lĂ©gitimĂ©s ; des crimes sans assassins, des effets sans cause ! » Nous en sommes lĂ . (suite…)... Lire la suite

Le commencement de la fin


"Personne ne croit que sa société peut périr
"

Plus les rouages d’une sociĂ©tĂ© se compliquent et plus les grains de sable ont des occasions de s’y glisser et de bloquer la machine. Je pense que nous en arrivons lĂ , dans l’indiffĂ©rence populaire ! Car presque toutes nos institutions tendent Ă  bĂȘtifier notre peuple : Il n’est qu... Lire la suite

La phase terminale de notre « décivilisation » 

"Ce que l’extrĂȘme fausse droite, et l’extrĂȘme centre mou ont toujours cachĂ©"

Il fut un temps, ou, PrĂ©sident du groupe BĂ©arnais de l’Union Nationale des combattants, je pouvais faire chanter dans la messe des congrĂšs un chant traditionnel Ă  Notre-Dame protectrice de la France. Le refrain se terminait ainsi : « Que la France toujours, sous les coups de  l’o... Lire la suite

Notre Dame de Paris : et si ce n’était pas un accident ?

"Il faut ĂȘtre macronien pour croire Ă  la thĂšse de l’accident"

Lorsque Jospin fut interrogĂ© par la presse pour savoir quel monument de Paris il aurait aimĂ© dĂ©truire, il rĂ©pondit : « Le SacrĂ©-CƓur ! ». Il Ă©tait en cela fidĂšle Ă  une gauche extrĂȘme qui se proposa de dĂ©truire la Basilique aprĂšs qu’Émile Zola eut dĂ©clarĂ© qu’elle Ă©tait un « non... Lire la suite

La fùcheuse matérialisation tyrannique du Pouvoir

"Il faut obliger le peuple à devenir ce que nous voulons qu’il soit !"

Nous sommes probablement entrĂ©s dans les visibles consĂ©quences du « dĂ©clin de l’Occident » ainsi dĂ©signĂ© par Alexandre Soljenitsyne ; et aprĂšs les bonnets rouges, trĂšs localisĂ©s, les gilets jaunes ont montrĂ© l’audience nationale du mĂ©contentement populaire, face Ă  la matĂ©rialisat... Lire la suite

Promotion de Saint Cyr : la salissure de militaires plutît mirlitons


"Il est commun que les lĂąchetĂ©s naissent de l’opportunisme
"

On peut ĂȘtre un gĂ©nĂ©ral Ă  trois rangs de feuilles de chĂȘne Ă  son kĂ©pi et n’ĂȘtre tout de mĂȘme qu’un gland. Je comprends donc que l’AutoritĂ© militaire, ait pu dĂ©baptiser une promotion de Saint Cyr qui portait le nom du GĂ©nĂ©ral Loustaunau-Lacau, hĂ©ros des deux guerres, fondateur du ... Lire la suite

La « progression du progrĂšs » 

"Désormais, le pÎle + et le pÎle -, ne sont plus complémentaires !"

  On a beau ĂȘtre en partie immunisĂ© contre ce que les artistes et les artisans de la dĂ©cadence nomment le « progrĂšs », j’avoue que le spectacle de deux jeunes bronzĂ©s dĂ©vĂȘtus faisant des papouilles au prĂ©sident de la RĂ©publique m’a fortement dĂ©plu. Et ce qui m’a dĂ©plu dav... Lire la suite